Franchiser son concept : quelles sont les erreurs à éviter ?

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Franchiser son concept : quelles sont les erreurs à éviter ?
  • Créé le : 20/10/2021
  • Modifé le : 19/10/2021

Vous pensez détenir entre vos mains un concept unique et différenciant, qui pourrait facilement devenir un véritable succès demain, en France, voire hors de nos frontières ? Vous souhaitez accélérer son déploiement tout en limitant les investissements et les risques financiers ? Franchiser votre concept est peut-être la prochaine étape à suivre. Attention cependant, certaines erreurs peuvent être fatales à l’épanouissement de ce beau projet

Franchiser un concept

Penser que devenir franchiseur ne requiert pas d’apprentissage

Tout le monde n’est pas fait pour être franchiseur. Et même si vous maîtrisez parfaitement votre secteur d’activité et le concept que vous avez mis au point, cela ne signifie pas que vous serez un bon franchiseur.

D’abord, pour être franchiseur, il faut être un visionnaire, avec toujours un temps d’avance sur son marché. Il faut aussi être capable de fédérer et d’avoir l’envie de transmettre et d’accompagner d’autres entrepreneurs.
D’autre part, pour mettre au point un concept « franchisable », c’est-à-dire attractif, rentable, duplicable et basé sur un savoir-faire, le futur franchiseur a énormément à apprendre en s’adossant à des cabinets spécialisés dans l’accompagnement des réseaux naissants.

Par conséquent, devenir un bon franchiseur nécessite d’avoir un certain profil et de consacrer beaucoup de temps à l’apprentissage de ce métier à part entière.

Se lancer sans avoir vérifié la rentabilité de votre concept

Si vous n’avez pas la certitude que votre concept est rentable, vous pouvez oublier la franchise.
Pour tester la rentabilité, il faudra vous baser sur les résultats de votre ou de vos unités pilotes, sur 3 exercices minimum. Les unités pilotes permettent non seulement de vérifier que votre concept est rentable et que votre savoir-faire est transmissible mais également de connaître précisément le coût du projet (l’investissement pour le franchisé) et ce qu’il peut lui rapporter.

Croire qu’un développement en franchise allègera vos « dépenses »

Oui, nous avons dit plus haut qu’opter pour un développement en franchise permet de limiter les investissements financiers, mais cela ne veut certainement pas dire qu’il ne faut pas disposer d’une bonne assise financière pour vous lancer.

Étude de marché, création de votre structure, mise en place d’une centrale d’achat, de votre logistique et de services marketing, développement et animation… De nombreuses étapes préparatoires qui requièrent un budget assez conséquent.
Vous devrez bien évidemment disposer de tous les services nécessaires à l’épanouissement de chacun de vos franchisés avant de commencer à recruter vos 1ers adhérents. Ce sont d’ailleurs ces services, mis à part votre concept performant, qui vont les encourager à vous rejoindre.

Les investissements provenant de vos 1ers adhérents vont vous permettre d’améliorer et renforcer l’accompagnement que vous proposez, au fur-et-à-mesure que votre réseau grandit.

Recruter des franchisés trop tôt ou n’ayant pas le bon profil

Avant de commencer à recruter vos 1ers adhérents, il est nécessaire de définir le profil de franchisé nécessaire pour réussir au sein de votre réseau. Attention à vouloir vous développer trop rapidement et donc ne pas être assez rigoureux dans le recrutement de vos candidats.
N’oubliez pas que la réussite de votre réseau repose sur la qualité de vos premiers franchisés. Ils doivent à la fois être totalement impliqués et avoir les aptitudes nécessaires pour mener à bien leur projet de franchise.

Plus de franchises

ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 25 000€

JOTUL POELES CHEMINEES

Cheminée et Poêle

Apport : 40 000€

FLOWER CAMPINGS

Camping

Apport : 500 000€

SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

SILIGOM

Centre auto et Station service

Apport : 30 000€

NETTO

Supermarché et Supérette

Apport : 150 000€

BODY MINUTE

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

TEMPORIS

Recrutement, intérim, RH

Apport : 30 000€

Plus de franchises

Actualités

En tant que précurseur de la construction de maisons individuelles prêtes-à-finir en France, Mikit souhaite renforcer son réseau tout en maintenant un haut niveau d’excellence en matière de formation. Pour atteindre cet objectif, l’enseigne a récemment organisé une série d’ateliers régionaux réunissant les commerciaux et les patrons de franchise. Un réseau accordant une importance capitale […]

Elisabeth Lebastard

Pendant les 15 années passées chez une enseigne concurrente, Élisabeth Lebastard et son associé Renald se sentaient délaissés. Suite à cette expérience malheureuse, ils ont décidé de rejoindre le réseau Bureau Vallée. Aujourd’hui, ils sont ravis d’avoir sauté le pas ! Lumière sur le parcours inspirant d’Élisabeth Lebastard « J’ai été 15 ans avant, sous une enseigne […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
BUREAU VALLÉE

Le n°1 en fournitures de bureau et papeterie

+ 200 villes à pourvoir, dont des opportunités de cession

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 90 000€
  • CA moyen : 650 000€
  • Droit d'entrée : 15 000€
  • Nombre d'unités total en national : 400
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.