Dynamiser sa carrière par la franchise

La franchise permet en quelque sorte de rebondir professionnellement, d'évoluer dans son métier, même s'il s'agit toujours, et avant tout, d'une création d'entreprise à titre personnel.
De nombreux créateurs en franchise sont d'anciens salariés. Il est clair que quelqu'un qui souhaite évoluer dans le contexte professionnel n'a pas toujours un employeur lui permettant de le faire. Dans cette période de crise, chacun reste à sa place, garde son emploi, et parfois la routine s'installe. L'activité qui vous procurait tant de satisfactions, de possibilités d'innovation au départ, est désormais tellement au point qu'il ne vous reste plus de marges de manœoeuvre pour prendre de nouvelles initiatives.


Alors la franchise parait être la porte ouverte pour une évolution dans le même secteur d'activité ouvert en franchise par exemple ou pour vous engager à gérer vous-même votre unité de profit.

Première étape de création d'entreprise : bien se renseigner

Si vous pensez créer votre entreprise, vous devez vous interroger sur vos réelles motivations : exercer en indépendant et continuer à innover dans le même secteur d'activité ou reproduire un savoir-faire bien rodé en s'insérant dans un nouveau groupe plus dynamique ?
Aujourd'hui le modèle économique de la franchise permet d'intégrer des secteurs d'activité très divers, dépassant de loin le seul domaine de la distribution. Allez donc en premier lieu à la recherche d'informations fiables soit par Internet, soit dans des magazines traitant de la franchise. Vous trouverez ainsi de nombreux renseignements que vous pourrez recouper.
Vous pouvez aussi aller au devant des enseignes, en particulier dans les salons mais aussi grâce à des rendez-vous chez certains franchiseurs qui vous attirent particulièrement par leur produit ou leur notoriété. Lors de ces entretiens demandez quelles sont les spécificités du savoir-faire proposé, ses techniques. Renseignez-vous également sur la protection de la marque, le fonctionnement du réseau, le contenu de la formation initiale et sa durée, les obligations réciproques incombant au franchiseur et au franchisé, les droits d'entrées et redevances, l'investissement à prévoir au démarrage... En principe à l'issue de l'entretien vous obtiendrez un document récapitulant l'ensemble de ces points.
Le mieux ensuite, après une première sélection d'enseignes, est d'aller voir des franchisés dans leurs points de vente.

A la fin de votre ballade et de vos découvertes, vous pourrez vous poser quatre questions qui vous permettront de faire le bon choix.

D'abord cette activité vous plait-elle ? Puis avez-vous les capacités physiques ou intellectuelles mais aussi l'apport financier nécessaire ? En troisième lieu demandez-vous si votre environnement personnel vous soutient et adhère à votre projet ? Et enfin souhaitez-vous intégrer un réseau de franchise ? Si vous avez répondu quatre fois oui, allez-y, préparez votre création d'entreprise...
DD

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 11 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 27 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 14/12/12 01:00

Les franchises qui recrutent