Un nouveau baby-boom ???

La France est devenue championne d'Europe des naissances, devant l'Irlande. Une aubaine pour les professionnels de la petite enfance bien que nous, européens, ne soyons guère prolifiques en comparaison des autres continents.

Ainsi, grâce à cette hausse de natalité de 2,9 %, 45 millions de couches-culottes supplémentaires seront vendues sur un marché qui génère déjà 800 millions d'euros de chiffre d'affaires par an.

L'âge moyen auquel les femmes ont leur premier bébé est passé de 27,7 ans en 1987 à 29 ans aujourd'hui. Ayant leur enfant plus tard, les couples disposent de moyens financiers plus importants. Ils investissent également davantage dans l'arrivée d'un enfant que les générations précédentes, autant affectivement que financièrement.

Un équipement de base du premier enfant représente un budget de 2 500 euros. Il y a dix ans le biberon était suffisant, désormais on a besoin du chauffe biberon de voyage et le matériel de stérilisation à chaud ou à froid. L'indispensable du bébé a été multiplié par trois.

Pour capter une part croissante du budget des jeunes parents, les entreprises jouent la carte de l'innovation. Ils s'appuient sur un carré magique : hygiène, sécurité, équilibre alimentaire et éveil. Ainsi la tétine médicamenteuse, récemment créée, permet de donner un médicament sans risque pour le nouveau-né. Les familles veulent ce qui est le plus confortable et le moins traumatisant pour leur enfant. D'autres industriels font le choix de monter en gamme.

Comme il est impossible de fidéliser les bébés, les professionnels ciblent les mamans pour les inciter à acheter des produits dès les premiers mois de leur grossesse. Pour les tenter, internet joue un rôle de plus en plus important. En effet 8 futures mères sur 10 vont comparer les prix et les produits en ligne.

Vu dans Courrier Cadres 2007

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 11 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 20 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 31/01/08 01:00

Les franchises qui recrutent