Regime social du franchisé : Indépendant ou assimilé salarié

Quel régime social sera appliqué pour l'activité d'un franchisé ? Celui-ci dépend uniquement du type de société retenu et de votre statut. Pour répondre à de fréquentes questions, précisons que le fait d'être en franchise ne change absolument rien.

Si vous êtes entrepreneur individuel, unique associé d'EURL ou gérant majoritaire de SARL, vous relèverez du régime des travailleurs non salariés. En revanche vous serez affilié au régime des assimilés salariés si vous êtes gérant minoritaire ou égalitaire de SARL, président de SA ou de SAS. Quel que soit le régime social, vous serez couvert au titre de la maladie maternité, des allocations familiales, de l'invalidité - décès et de la retraite. En revanche, vous ne serez pas garanti contre le risque chômage, sauf si vous souscrivez une assurance privée.

La couverture sociale est quasi identique pour les deux régimes. En tant qu'assimilé salarié, elle est renforcée au titre des accidents du travail. Il n'est pas plus avantageux, contrairement aux idées reçues, de dépendre du régime social des salariés. Aujourd'hui, à coût égal de cotisations obligatoires avec en plus les assurances complémentaires, on peut dire que les situations sont équivalentes.

Il est possible de bénéficier, en tant que créateur ou repreneur, d'exonération de cotisations sociales ou d'aides spécifiques les premières années d'activité. Le fait d'exercer l'activité à domicile ne vous prive pas de ces aides. Parmi les aides les plus connues, citons l'Accre (aide aux chômeurs), il s'agit d'une exonération partielle des charges sociales pendant trois ans ; l'exonération permanente concernant la sécurité sociale pour les micro-entreprises ; l'exonération de cotisations sociales pour les salariés créateurs ou repreneurs ; l'exonération de certaines cotisations pour les entreprises en zones de redynamisation ou zone franche (ZRU ou ZFU).

Dominique Deslandes

Découvrez encore plus d'actualités sur la création d'entreprise en franchise

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 2 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 22 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Comment financer votre projet de franchise ?

par Dominique Deslandes - un mois

Se lancer en franchise rassure les banquiers mais requiert parfois un niveau d'investissement plus important. Pourquoi est-ce parfois plus ch...

Informations clés

  • Crée le: 28/08/10 02:00

Les franchises qui recrutent