Pourquoi le marché favorisera les franchises de réparation de smartphone ?

Négligence durant les vacances ou simple maladresse, que faire lorsque son smartphone est tombé dans le sable ou dans l'eau ou s'est cassé dans une chute ?  Le marché offre plusieurs possibilités de réparation : passer par son opérateur mobile, se rendre chez un réparateur agréé ou s'adresser à un réparateur non agréé.
Les consommateurs ne se séparent plus de leur smartphone et les pannes liées à des chutes sont de plus en plus fréquentes. Le premier motif de demande de réparation concerne un écran cassé.

Les garanties sont chères et incomplètes

En règle générale la garantie d'un smartphone ne couvre pas l'oxydation ni la casse. De même, les pannes liées à une mauvaise utilisation de l'appareil sont aussi hors garanties (sauf pour certaines assurances constructeur).
En dehors du vol, les assurances couvrant les garanties ‘accidentelles' de votre smartphone sont très onéreuses et mal définies. Le coût d'une assurance (hors casse et oxydation), varie de 6,99 euros jusqu'à 14,99 euros par mois.

En cas de panne

Chez certains opérateurs (Orange), il existe un forfait comprenant un service de prêt ou d'échange de mobile, pendant 30 jours, pour les pannes même non couvertes par la garantie.
En termes de consolation, on peut dire qu'aujourd'hui, presque toutes les pannes touchant un smartphone sont réparables., sauf appareil écrasé ou totalement immergé. Et lors d'exposition prolongée dans un lieu avec chaleur excessive, les appareils récents s'éteignent automatiquement pour leur protection.
En règle générale, la réparation d'un modèle récent pour un iPhone 5 par exemple sera toujours chère les six premiers mois. Par exemple changer l'écran d'un iPhone 5 récent coûtera environ plus ou moins 200 euros quelques soit le réparateur mais à partir de 50 euros pour un modèle plus ancien.

Réparation chez l'opérateur

L'appareil en panne remis dans une boutique de la marque sera envoyé chez le constructeur pour réparation. Souvent c'est un forfait qui est facturé, forfait correspondant au coût moyen d'une réparation (130 euros chez Orange). Chez Apple le forfait sera variable, de 241,10 euros pour les réparations hors garanties d'un iPhone 5 et 161,10 pour les modèles anciens.
Le temps de la réparation chez le constructeur est d'environ une quinzaine de jours.
Souvent, pour des réparations standards (ex : écran cassé), l'opérateur renvoi le client chez un réparateur agréé. En règle générale, les opérateurs se chargent des réparations sous garantie. Les demandes de réparations hors garanties ne représentent que 10 % du service et se font en vingt quatre heures.

Réparateur agréé

L'avantage de faire appel à un réparateur agréé pour faire réparer son smartphone est que les délais de réparation sont plus courts que chez l'opérateur et les prix plus intéressants.
Une réparation de smartphone auprès du réseau Point Service Mobiles se fait en quarante minutes dans 82 % des cas. Le point fort de l'enseigne est la sauvegarde de vos données et leur réintégration, service non fourni systématiquement par l'ensemble des opérateurs.
On peut faire aussi appel à la franchise I Phone Center qui assure également un service de proximité, de sauvegarde des données et d'une réparation en une heure.
La réparation faite auprès d'un réparateur agréé par les constructeurs préserve la garantie de ce dernier pour un appareil ayant moins d'un an.

Réparateur non agréé

Le plus grand avantage des réparateurs non agréé par les constructeurs est leur proximité. Leurs services n'est pas forcément moins chers et leur intervention annule la garantie construction d'un an. Attention aussi, car parfois les pièces utilisés ne sont pas toujours des pièces détachées d'origine.
Le choix entre réparateur agrée et non agréé dépendra surtout de l'ancienneté de votre appareil . Il est bon de préserver la garantie constructeur pour un appareil récent.
Vous souhaitez devenir franchisé dans la téléphonie ? Découvrez les besoins en recrutement des réseaux qui recrutent actuellement en France.

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 11 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 16 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 18 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 04/10/13 02:00

Les franchises qui recrutent