Ouvrir un commerce de fleurs

Le produit est beau, tentant, plaisant... On s'y voit bien ! Mais est-ce aussi facile et quelles en sont les contraintes ?

Comme dans tout commerce, il faut savoir acheter, gérer, vendre... et tenir compte d'une concurrence croissante mais il y a aussi quelques remarques spécifiques à prendre en compte :

1) les risques spécifiques à la fraîcheur du produit

2) les contraintes liées à la mise en place et à la préparation du produit. Mains dans l'eau même en hiver, mise en place le matin, mise en chambre froide le soir (pour une partie), préparation des bouquets... Elles ne sont pas si terribles que cela mais on est loin du produit qui se vend sans travailler et sans utiliser ses mains et son courage.

3) la montée des réseaux qui offrent des concepts mieux étudiés, des achats maîtrisés, une communication souvent réduite mais efficace... et des chiffres d'affaires tellement supérieurs au fleuriste moyen traditionnel !

4) les chaînes qui se développent depuis quelques années sont sur "la fleur coupée", un produit rapide à vendre nécessitant des prix, des offres toutes faites, des emplacements où l'on peut s'arrêter facilement ou offrant un passage majeur, des façades d'au moins 7 mètres, etc... Mais de nouveaux concepts apparaissent qui continueront à segmenter ce marché avec des offres comprenant plus de services ou de choix ou d'exotisme...

Pour aller plus loin dans l'étude de votre projet, plusieurs moyens :

a) le dossier "commerce de fleurs" du magazine Rebondir que vous pouvez aussi commander auprès de L'Officiel de la Franchise qui appartient au même groupe de presse. (Touati)

b) vos conversations avec les franchiseurs dont les principaux sont Le jardin des Fleurs, Monceau Fleurs et Rapid Flor.

c) les études disponibles en CCI et auprès du syndicat professionnel

d) une observation attentive (reporter les éléments et les photos que vous prendrez sur un grand tableau) des critères suivants dans les magasins de fleurs qui vous entourent : emplacement, look de la façade, agencement intérieur, variété et caractéristique des produits vendus, politique de prix, communication et organisation dans la mesure où vous pourrez vous en rendre compte.

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 10 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 19 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 03/06/05 02:00

Les franchises qui recrutent