Les commerces vont devoir d'adapter pour survivre

La façon pour les commerces en France de s'adapter est posée depuis plusieurs années et début 2012 aussi par Saguez & Partners, agence de conseil et création en identité de marque*. Ces spécialistes croient au futur des enseignes mais expliquent que pour survivre elles devront se réinventer ce qui n'est guère surprenant. Selon l'agence, le commerce de demain puisera sa croissance dans la personnalisation des points de vente et l'hyperconnectivité et le service.

Le comportement des clients a changé

Au même titre que la révolution des années 60 avec l'arrivée des hypermarchés et l'ominiprésence du libre-service, les comportements des consommateurs ont changé et le rapport aux enseignes est différent de ce qu'il était il y a vingt ou trente ans. En se basant sur l'observation et l'analyse de l'évolution des comportements de consommation, l'agence dégage quatre bouleversements majeurs que sont la révolution du prix (avec la montée en puissance de "l'achat malin", le prix est la clef n°1 du commerce, la base du trafic), la révolution du choix renforcée bien évidemment par le e-commerce à l'échelle mondiale, les nouvelles attentes clients (avec un besoin croissant d'information sur la qualité, la provenance, la dimension développement durable...) et l'accès permanent au commerce, impulsé par la multiplication des supports et des canaux de communication.

Avec la montée en force de l'e-commerce et du commerce de proximité

Avec la montée en force de l'e-commerce et le retour du commerce de proximité, les enseignes - et les franchises en première ligne - vont devoir repenser leur stratégie et imaginer des modèles dans lesquels les clients se reconnaissent avec des vraies rencontres physiques et sensibles avec les marques et les produits. Une chose est sûre : la relation humaine doit reprendre sa place ! Il s'agit aujourd'hui aux enseignes de faire du commerce "autrement" à travers de nouveaux concepts innovants et renforcer les "parcours plaisir" dans les magasins. En fait, le prix et la qualité ne suffisent plus, il faut devenir de plus en plus commerçant.
Une nouvelle ère s'annonce. Aux enseignes de prendre le meilleur tournant !
* L'agence de conseil s'est basée sur l'observation et l'analyse de l'évolution des comportements de consommation par sa filiale Des Faits Des Actes, des compétences e-commerce et nouvelles technologies retail de sa filiale Raymond lnteractive et s'est appuyée de la publication par Médiamétrie/NetRatings de son "baromètre sur les comportements multicanaux " (en partenariat avec la FEVAD).
Audrey, rédactrice AC Franchise

Pour plus d'actualités sur la franchise et la création d'enstreprise

Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 13 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 13 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 24 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 27/06/12 02:00

Les franchises qui recrutent