Le marché des compléments alimentaires se porte de mieux en mieux

Xerfi a récemment publié une étude ayant pour titre "Le marché des compléments alimentaires – Innovations, stratégies marketing, etc. : quels enjeux et perspectives à l’horizon 2017 ?", de l'auteur Rémi Vicente. Focus sur les principales conclusions de cette étude.

Une importante progression des ventes en 2014

L'étude menée à propos des compléments alimentaires a confirmé leur succès. Bien que le marché aie connu des difficultés de 2008 à 2012, les ventes ont progressé de + 6.5 %, ce qui représente 1,5 milliard d’euros de ventes en 2014.
Cette progression peut être due à plusieurs facteurs:
  • L'adaptation des opérateurs aux évolutions réglementaires sur les allégations
  • La croissance à deux chiffres, l'an dernier, des segments minceur/drainage, transit/digestion et sommeil/stress
  • Le lancement de plans de communication par les acteurs et le renforcement de leur présence sur les réseaux sociaux
Les experts Xerfi prévoient une progression des ventes de 5 % par an en moyenne entre 2015 et 2017, qui atteindront les 1,7 milliard d’euros.

Plusieurs leviers de croissance pour se développer encore plus

Plusieurs leviers de croissance s'offrent aux fabricants du marché:
  • L'innovation permanente en proposant de nouveaux produits régulièrement, en jouant sur les packaging et en optant pour une communication média plus offensive
  • Le renforcement de la coopération avec les circuits conseils en développant, par exemple, des services destinés aux pharmaciens pour accroître leurs ventes ou en ciblant les médecins

La nécessité de marques fortes

Parce que la règlementation sur les allégations a évolué sur le marché, on voit de plus en plus d'opérateurs issus de la pharmacie.
Pour réussir, il faudra donc avoir une expertise scientifique et nutritionnelle.
Cela demande des investissements massifs dans les études cliniques, en R&D et également en communication.
On anticipe, de ce fait, une accélération des rachats d'entreprises comme ça a été le cas pour Arkopharma qui a été racheté par Montagu en 2014.

La création de marques fortes est devenu, par conséquent, un enjeu majeur et les principaux laboratoires conçoivent des stratégies commerciales autour de leurs marques ombrelles, comme c'est le cas pour:
  • Bion pour Merck MF
  • Nova pour Oenobiol
  • Granions pour Laboratoires Granions

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 10 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 15 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 17 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 14/05/15 07:40

Les franchises qui recrutent