Futur franchisé, comment visualiser les grandes tendances de la restauration ?

Dans son numéro de décembre 2011, le magazine BRA - Tendances Restauration, présentait son traditionnel Obseravoire des tendaces du marché de la restauration. Un outil qui permet aux franchises de restauration rapide et aux franchises de restauration à thème de se positionner par rapport à l'état du marché et l'évolution des prix dans le secteur.

Cet Observatoire dresse un panorama de l'indice des prix à la consommation d'octobre 2010 à octobre 2011, du niveau de fréquentation, de l'évolution des chiffres d'affaires des différents établissements et des prix moyens à la consommation.
Cet Observatoire dresse un panorama de l'indice des prix à la consommation d'octobre 2010 à octobre 2011, du niveau de fréquentation, de l'évolution des chiffres d'affaires des différents établissements et des prix moyens à la consommation.

Du côté de l'indice des prix

On assiste sur la période septembre-octobre 2011 à une toute petite hausse de 0,1 % pour les prix dans les restaurants et cafés, hors cantines. Sur un an an, cette augmentation est de 1,9 % mais devrait connaître une plus forte hausse les prochains mois avec la nouvelle TVA à 7 %. Pour les cafés tout particulièrement, en un an, cet indice a également augmenté de 1,9 % mais a subi une légère baisse de - 0,1 % sur la période de septembre à octobre 2011.
Pour ce qui est des produits alimentaires et des boisson, l'inflation de + 0,4 % sur un mois est modérée et identique. Sur l'année complète, on note par contre des disparités avec + 3,2 % pour les produits alimentaires, + 1,7 % pour les boissons alcoolisées et 7,6 % pour les boissons non alcoolisées.

Du côté de la fréquentation des restaurants

L'article publié dans BRA - Tendances Restauration nous indique que les restaurants en France ont connu en 2011 une très légère hausse de fréquentation de 0,6 % avec notamment une belle croissance dans les établissements avec service à table. Si le marché relatif aux déjeuners d'affaires tient le haut du tableau, on ne peut que regretter la montée du chômage sur ce secteur, la fermeture de restaurants dans les zones rurales et la réduction du nombre de cafés sur cette période.

Du côté de l'évolution du chiffre d'affaires

L'Observatoire nous permet également d'avoir une visibilité sur l'évolution des chiffres d'affaires des différents établissements liés à la restauration. Ainsi, si les cafétérias enregistrent une baisse de 7,5 % d'août 2010 à août 2011 (chiffres INSEE), la restauration rapide affiche une hausse de 2,3 %, la restauration traditionnelle enregistre une augmentation de 3,2 %, l'hôtellerie avec et sans restaurant est à + 3,7, les traiteurs peuvent s'enorgueillir d'une augmentation de 4,7 %. Et, grands gagnants, les débits de boissons peuvent se féliciter d'une hausse de leur chiffre d'affaires de 6,1 %. Un chiffre d'affaires exceptionnel que le secteur n'avait pas connu depuis juin 2007 !

Du côté des prix moyens à la consommation

Concernant les prix moyens à la consommation, on assiste, en octobre 2011, pour le troisième mois consécutif, à la stagnation du prix de la tasse de café en salle à 1,41 euros. Même stagnation (depuis deux mois) pour le prix de la bière blonde pression en salle à 2,54 euros. Le cola en salle connaît quant à lui une baisse d'un centime en octobre 2011 à 2,82 euros le verre.

Les franchises de restauration à thème et rapide vous intéressent ? Découvrez les réseaux de franchise de restauration à thème et de restauration rapide qui recrutent ainsi que les vidéos sur les franchises de restauration.


Audrey, rédactrice AC Franchise

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 15 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 19 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 21 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 30/04/12 02:00

Les franchises qui recrutent