Empruntez à taux zéro

Vous avez un projet solide, mais pas d'argent, vous pouvez engager un prêt d'honneur.

De quoi s'agit-il ? C'est un prêt consenti à la personne du créateur d'entreprise, sans intérêt, sans caution et sans garantie. Il est destiné à compléter l'apport personnel du créateur. Son remboursement a lieu sur une durée de 2 à 5 ans, avec la possibilité d'un différé. Il y a trois étapes pour décrocher son prêt.

D'abord préparer un bon dossier. Vous devez fournir une information très détaillée. Trois types de renseignements pourront vous être demandés concernant votre parcours personnel, votre projet, votre plan de financement. Ces informations ne sont pas très différentes de celles exigées dans un business plan (voir notre article). Aussi, avant de vous présenter, mieux vaut avoir fait valider votre projet par une association d'aide à la création d'entreprise. L'entretien avec le technicien sert principalement à régler les derniers détails. Des pièces devront être jointes au dossier telles que CV, RIB, photocopie de carte d'identité, etc.

Ensuite vous subissez une sorte de grand oral, Il s'agit du passage au comité d'agrément. Votre présence est requise. L'entretien peut durer jusqu'à une heure, sous un feu roulant de questions. Le comité est composé d'experts comptables, banquiers, chefs d'entreprise, etc. On testera votre motivation, votre capacité à décrire le projet, vos connaissances techniques, et vos notions de gestion.

Troisième étape : le déblocage des fonds. Vous recevez le courrier confirmant l'accord du comité d'agrément. Si la société est déjà créée, vous recevez les fonds sous une quinzaine de jours. Dans le cas contraire, il vous faut apporter les preuves de sa création en fournissant les pièces nécessaires (copie des statuts, de l'extrait K-bis, justificatif de l'apport personnel du créateur et de ses associés, contrats de prêt complémentaire signés, etc.). Le délai de versement sera alors d'un ou deux mois. Selon les cas, il sera effectué par virement bancaire ou par chèque.

Le montant des prêts accordés est de 3 000 à 20 000 €. Il s'agit d'un prêt à la personne et non à l'entreprise, dans le plan de financement il fait partie des capitaux propres. Il peut se ventiler en compte courant et/ou en capital. Gros avantages : ces prêts sont sans intérêt ni garantie. Cela signifie que vous ne rembourserez que le montant de ce que vous avez emprunté.  Ce prêt vous est accordé sans nantissement sur vos biens propres ou sans l'appui d'un organisme de caution. Le remboursement peut s'étaler sur cinq ans et il est possible d'obtenir un différé pouvant aller jusqu'à douze mois. Un projet solide a toutes les chances d'obtenir ce prêt d'honneur. De plus il permet de bénéficier d'un accompagnement sous la forme d'un parrainage par un chef d'entreprise expérimenté.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Amélioration de l'habitat : Focus sur des franchises spécialisées !

par Julien Cadoret - 5 heures

Avez vous pensé au secteur de l'amélioration de l'habitat ? Un marché de niche avec de belles opportunités de développement et d'implantation en franchise.

Le franchisé est-il un entrepreneur pour nos amis canadiens ?

par Christian Champagne - 6 heures

Une grande question qui oppose encore aujourd’hui bon nombre d’intervenants en franchise et en entrepreneuriat est : est-ce qu’un franchisé est ou non un entrepreneur? Les réponses sont partagées au sein de la communauté entrepreneuriale. Et vous,...

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 16/04/05 02:00

Les franchises qui recrutent