De nouvelles perspectives de croissance pour la restauration et une réorganisation des fournisseurs

Selon une étude Precepta publiée le 7 avril 2015, le marché de la restauration retrouve le chemin de la croissance – surtout les enseignes de restauration rapide. Le cabinet se penche sur les fournisseurs de ce marché, sur le créneau hors foyer, qui voit leur stratégie se modifier et la concurrence se renforcer entre différentes catégories d’opérateurs, prestataires logistiques, grossistes, Cash & Carry...

Des facteurs surtout favorables à la restauration rapide

Selon l’étude « Les fournisseurs de la restauration hors foyer (RHF) – IAA, grossistes, Cash & Carry et prestataires logistiques : les enjeux d’une filière en pleine réorganisation », réalisée par Cécile Schoenberg, le marché de la restauration hors foyer (RHF) retrouvera le chemin de la croissance à partir de 2015. Et ce après trois années consécutives de repli en volume (-1,3% en 2014 à plus de 63 milliards d’euros dont 67% pour la restauration commerciale et le solde pour la restauration collective).

Les explications : une hausse du PIB (+0,8% attendu en 2015 et +1,7% en 2016), qui permet aux Français de regagner « une certaine marge de manœuvre » et s’autoriser « plus fréquemment des sorties au restaurant alors que les services de restauration font typiquement partie des postes sacrifiés en temps de crise ».

Par ailleurs, l’étude publiée par Precepta explique que le renouvellement des concepts de restauration (fast casual, coffee shops, food trucks...) devrait dynamiser le secteur, « en s’adaptant à des consommateurs désireux de manger toujours plus vite à des  prix abordables ». Ce nouveau contexte devrait être particulièrement propice à l’activité de la restauration rapide en 2015 et 2016 (voir les franchises de restauration rapide qui recrutent) et permettre aux restaurants traditionnels, très touchés par la crise, « de redresser la barre ».

La restauration collective devrait quant à elle bénéficier de facteurs structurels de croissance (démographie favorable aux segments santé et scolaire,  recours croissant de l’armée et des sites extrêmes comme les sites miniers ou les plateformes pétrolières).

De nouvelles stratégies de développement chez les fournisseurs

En ce qui concerne fournisseurs de la restauration rapide hors foyer (plus de 26 milliards d’euros de chiffre d’affaires), la concurrence est rude et, explique l’étude, « les frontières entre catégories d’opérateurs s’estompent. Les grossistes (près de 60% des achats des restaurateurs) sont concurrencés par les opérateurs de Cash & Carry et les prestataires logistiques.

D’un côté, les entreprises de Cash & Carry (libre-service de gros) se heurtent aux grossistes sur le marché des indépendants et proposent dorénavant leurs services de livraison. De l’autre, offrant des services optimisant toute la chaîne d’approvisionnement, les prestataires logistiques sont une véritable « menace » sur le segment des chaînes de restauration (et notamment les franchises). La compétition est également forte chez les industriels de l’agroalimentaire.

Ainsi, « pour rester dans la course et gagner des parts de marché, les acteurs de la filière ne restent pas inactifs » Au programme par exemple : des opérations de croissance externe chez les industriels, grossistes et logisticiens ou la diversification de l’offre par les fournisseurs de la RHF.
Retrouvez la liste des franchises de restauration qui recrutent.

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 18 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 22 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 24 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 01/05/15 08:32

Les franchises qui recrutent