Vers une TVA à 10% dans le secteur de la restauration

Alors que l'interrogation  alimente les débats depuis des semaines, François Hollande semble avoir tranché définitivement la question : La TVA serait "définitivement" de 10 % dans la restauration. C'est du moins ce qu'il a laissé entendre lors de sa conférence de presse du 13 novembre dernier.

Dans le cadre du pacte de stabilité qui prévoit une refonte de la fiscalité, les différents taux de TVA actuels devraient subir des modifications à partir du 1er janvier 2014. C'est ainsi que la tranche la plus basse à 5,5% serait abaissée à 5% alors que la tranche médiane à 7% passerait à 10 % et la tranche supérieure de 19,6% à 20 %.

QUELS SONT LES PRODUITS ET SECTEURS CONCERNES ?

Censés rendre la grille de taxation plus lisible, ces nouveaux taux soulèvent d'ores et déjà nombre de questions et de réactions notamment du côté des professionnels de la restauration. Car, même si la menace d'un taux plein semble aujourd'hui écartée - François Hollande ayant tranché pour le taux intermédiaire - certains produits pourraient se trouver taxés différemment dès lors qu' ils sont vendus en restauration ou en GMS. C'est le cas par exemple d'une pizza, d'une quiche ou d'un sandwich. Les organisations professionnelles comme le Syndicat des Magasins de Boulangerie-Pâtisserie (SMBP) et le collectif Alimentation & Tendances (A&T) assurent qu'ils seront vigilants dans les échanges qui vont s'engager dans les prochains mois avec le gouvernement pour clarifier les points encore incertains. Ils revendiquent clairement une harmonisation de la TVA par produits afin de préserver l'équilibre de la concurrence sur un secteur de la restauration rapide déjà très bataillé.
Les franchises de restauration à thème et rapide vous intéressent ? Découvrez les réseaux de franchise de restauration à thème et de restauration rapide qui recrutent ainsi que les vidéos sur les franchises de restauration.

Article mis en ligne par Isabelle, Rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 4 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Informations clés

  • Crée le: 25/11/12 01:00

Les franchises qui recrutent