Un code du travail en principe simplifié

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Un code du travail en principe simplifié
  • Créé le : 02/09/2008
  • Modifé le : 02/09/2008
Depuis le mois de mai dernier, le code du travail a été relooké, huit parties au lieu de quinze, mais un nombre d’articles qui a doublé. Il s’agit désormais de se repérer dans les nouvelles réglementations.
En fait le code n’a pas subi de réelles transformations, juste quelques ajustements. L’idée était de dépoussiérer le petit livre rouge : résultat 3 652 articles contre 1 891 dans la version précédente.

Principaux changements

Certes les fondements remontaient à 1973 et, depuis, les nouvelles lois s’étaient accumulées. La combinaison des numérotations à trois chiffres arrivait à saturation. Ainsi une numérotation à quatre chiffres vient d’être adoptée. Le plan du code a été entièrement revu, les huit parties thématiques permettent de mieux se repérer : emploi, relations individuelles, santé et sécurité au travail, par exemple.

Le principe a été retenu d’une idée par article. Les différenciations entre décrets passés en Conseil d’Etat, décrets simples ou arrêtés sont supprimées. Des articles trop longs ont été abrégés et d’autres, carrément dépassés, sont supprimés. Certaines lois parues au Journal Officiel depuis longtemps ont été intégrées.

De plus on a supprimé les redondances avec d’autres codes et 500 articles qui relèvent de la partie législative ont été transférés vers le réglementaire. Cette dernière mesure a pour conséquence de permettre leur modification sans passer par le parlement, un décret suffira à effectuer un changement… Ce qui suscite quelques réactions défavorables.

Enfin certains changements dans le vocabulaire employé marquent aussi des volontés politiques : le mot employeur remplace l’expression chef d’établissement par exemple, ce qui n’est pas exactement la même notion. En revanche il est clair que remplacer embauchage par recrutement ou congédiement par licenciement s’imposait.

Dominique Deslandes

Plus de franchises
Franchise HEYTENS HEYTENS

Décoration et linge de maison

Apport : 50 000€

Franchise MONDIAL TISSUS MONDIAL TISSUS

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise NETTO NETTO

Supermarché et Supérette

Apport : 60 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise LES MENUS SERVICES LES MENUS SERVICES

Service à la personne âgée ou dépendante

Apport : 40 000€

Franchise LES VILLAS LES VILLAS

Agence immobilière

Apport : 20 000€

Franchise OTOP OTOP

Divers pour l'automobile

Apport : 20 000€

Franchise EAT SALAD EAT SALAD

Restauration rapide, fast food

Apport : 150 000€

Plus de franchises

Actualités

Leader français des terminaux de cuisson depuis bientôt 40 ans, La Mie Câline poursuit son développement en région avec la récente ouverture d’un tout nouveau magasin à Granville en Normandie. Une belle histoire qui débute Regroupant à ce jour 242 magasins répartis dans toute la France, le réseau La Mie Câline continue de séduire de […]

La franchise Magic Form, réseau de salles spécialisées dans la musculation et le fitness, entend renforcer son maillage national à travers l’ouverture de nouveaux centres affiliés. Née en 2006, l’enseigne base sa réussite sur la variété et la fiabilité de ses équipements et de ses installations. Magic Form se développe en centre-ville ou en périphérie […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Point S

Pneumatiques et Entretien Automobile

Apport : 60 000€

CA moyen : 700 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.