Un code du travail en principe simplifié

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Un code du travail en principe simplifié
  • Créé le : 02/09/2008
  • Modifé le : 02/09/2008
Depuis le mois de mai dernier, le code du travail a été relooké, huit parties au lieu de quinze, mais un nombre d’articles qui a doublé. Il s’agit désormais de se repérer dans les nouvelles réglementations.
En fait le code n’a pas subi de réelles transformations, juste quelques ajustements. L’idée était de dépoussiérer le petit livre rouge : résultat 3 652 articles contre 1 891 dans la version précédente.

Principaux changements

Certes les fondements remontaient à 1973 et, depuis, les nouvelles lois s’étaient accumulées. La combinaison des numérotations à trois chiffres arrivait à saturation. Ainsi une numérotation à quatre chiffres vient d’être adoptée. Le plan du code a été entièrement revu, les huit parties thématiques permettent de mieux se repérer : emploi, relations individuelles, santé et sécurité au travail, par exemple.

Le principe a été retenu d’une idée par article. Les différenciations entre décrets passés en Conseil d’Etat, décrets simples ou arrêtés sont supprimées. Des articles trop longs ont été abrégés et d’autres, carrément dépassés, sont supprimés. Certaines lois parues au Journal Officiel depuis longtemps ont été intégrées.

De plus on a supprimé les redondances avec d’autres codes et 500 articles qui relèvent de la partie législative ont été transférés vers le réglementaire. Cette dernière mesure a pour conséquence de permettre leur modification sans passer par le parlement, un décret suffira à effectuer un changement… Ce qui suscite quelques réactions défavorables.

Enfin certains changements dans le vocabulaire employé marquent aussi des volontés politiques : le mot employeur remplace l’expression chef d’établissement par exemple, ce qui n’est pas exactement la même notion. En revanche il est clair que remplacer embauchage par recrutement ou congédiement par licenciement s’imposait.

Dominique Deslandes

Plus de franchises
Franchise MONCEAU FLEURS MONCEAU FLEURS

Fleuriste

Apport : 70 000€

Franchise JFG CLINIC JFG CLINIC

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Franchise REPAR’STORES REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise BRICORAMA BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise LASER & BEERS LASER & BEERS

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

Franchise RELOOKING Beauté Minceur RELOOKING Beauté Minceur

Institut de beauté, esthétique

Apport : 15 000€

Plus de franchises

Actualités

Le Leader Européen de l’entretien et de l’équipement automobile, la franchise Norauto, s’est enrichi d’un nouveau centre franchisé dans les DOM TOM. Inauguré hier mardi 1er décembre, le nouvel établissement est situé dans la commune Les Abymes, dans le département de la Guadeloupe. A la tête de ce nouveau projet le franchisé Janick Genet. Norauto […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Réseau de magasins spécialisés dans la vente de produits à base de cannabidiol, appelé plus communément CBD, Green Care poursuit l’expansion de son concept en annonçant l’ouverture de deux nouvelles unités situées à Alençon et à Saint-Malo. Le naturel au service de tous les  maux D’origine bretonne, Green Care est une jeune enseigne qui commercialise […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
JFG Clinic

Concept Novateur Haut de Gamme pour la beauté / minceur

Apport : 30 000€

CA moyen : 245 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.