Reportage : Le marché de la franchise en Belgique

TV de la franchise / TV des Franchiseurs / Reportage : Le marché de la franchise en Belgique
  • Créé le : 02/03/2017
  • Modifé le : 02/03/2017
La franchise en Belgique est un marché complexe du fait de la pluralité culturelle et linguistique du pays. La Belgique possède deux marchés distincts : La Wallonie et les Flandres.
Nous vous proposons de découvrir, à travers les témoignages d’experts en franchise, des franchiseurs francophones et néerlandophones, les spécificités de la franchise en Belgique.
Vidéo réalisée en juin 2012 mais encore valable à 95 %. Vérfiez l’évolution des réglementations pour les agents immobiliers.

La Belgique : 2 marchés distincts

La Belgique compte au total 11 millions d’habitants avec une densité de 360 habitants/Km². Parmi les 11 millions d’habitants, 6 millions sont des néerlandophones et 5 millions sont des francophones.
Cette différence linguistique et culturelle est visible même dans la franchise. Aujourd’hui, les flamands sont moins réceptifs à la franchise que les wallons, car ils sont plus indépendants.

La franchise en Belgique

La franchise en Belgique est en pleine évolution. En 10 ans, le nombre de franchises présentes dans le pays a presque triplé. Cette augmentation a permis aux secteurs de la restauration, de la beauté et des services de se développer en puissance en Belgique.

Bruxelles : un marché test pour s’implanter en Belgique

Les franchiseurs, qui souhaitent s’implanter en Belgique, peuvent installer les unités pilotes à Bruxelles. Cette ville, située au cœur de l’Europe, permet aux franchiseurs de tester leur concept auprès de différentes mentalités et cultures.
De même, Bruxelles permet de profiter d’une clientèle avec un niveau de vie élevé, qui n’hésite pas à dépenser pour sa santé et son bien-être.  

Conseil pour réussir son développement en Belgique

Un franchiseur français ou hollandais peut choisir de se développer en Flandres et en Wallonie avec une équipe de développement néerlandophone et une autre francophone, mais peut aussi limiter son développement à la région qui parle sa langue.

Vidéo réalisée en juin 2012 par acfranchise.TV

Interview de :

Gilbert Lardinois, Secrétaire Général de la Fédération Belge de la Franchise,
Victor Beusen, Animateur Réseau de la franchise Laforêt,
Dominique Servais, Consultant chez Network Franchise Consult,
Eric Janssens, Master Franchisé Green is Better,
Carine Janssens, ex commerciale du salon Franchising & Partenership,
Nick Boury, Consultant chez Francorp
Arlette de Groote, District Manager de la franchise Veritas
Saskia et Angélique Van Gils, Responsable de la franchise Café Costume

Actualités de AC Franchise

Oui, le franchisé est un entrepreneur indépendant qui peut donc faire une opération de marketing direct (classique ou sur Internet) librement ou presque car … … il se peut que son contrat de franchise précise qu’il doit soumettre sa campagne au franchiseur pour vérifier la cohérence avec l’image de marque ou pour l’empêcher d’aller sur le terrain […]

Un franchiseur peut-il arrêter un contrat qui prévoyait une tacite reconduction, en imposant au franchisé un nouveau contrat avec des redevances plus élevées, sachant que le 1er mentionnait déjà une hausse possible liée à un indice ? La question ne se pose pas tout à fait comme cela. A partir du moment où il y […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.