Quelles prévisions pour le marché de la bijouterie fantaisie ?

Après des années de croissance continue, le volume de vente de bijoux fantaisie est en baisse depuis deux années de suite. Tel est le constat dressé par les experts du cabinet d’analyse Xerfi à travers une étude qui vient d’être publiée : « Le marché de la bijouterie fantaisie – Prévisions et perspectives à l’horizon 2017, paysage concurrentiel et mutations de l’offre ». Pourtant l’avenir ne s’annonce pas si sombre à condition que les différents acteurs du marché sachent trouver des relais de croissance, comme le cross canal ou la personnalisation.

Un repli de l'ordre de 2,7 %

Comme de nombreux secteurs de marché, la bijouterie fantaisie connait depuis deux années déjà un repli, de l’ordre de 2,7 %, comme le souligne l’étude menée par le cabinet Xerfi « Le marché de la bijouterie fantaisie – Prévisions et perspectives à l’horizon 2017, paysage concurrentiel et mutations de l’offre ». Pourtant, même si le relèvement de 19,6 % à 20 % va accroitre les difficultés du secteur, des motifs d’espoir sont à entrevoir à partir de 2015 avec une hausse prévue de 0,5 % par les experts de Xerfi.

L’élargissement de la cible pour exister dans ce marché concurrentiel

Face à un tel contexte de repli du marché, les acteurs tentent de mettre en place de nouveaux relais de croissance. Plusieurs pistes sont actuellement explorées  comme par exemple l’élargissement de la cible de clientèle, notamment vis-à-vis du public enfant avec des collections comme Mes petits grisgris concocté par Gas Bijoux, mais aussi à l’international pour les enseignes qui disposent déjà d’un réseau comme Agatha. Autant de relais de croissance pour lutter dans un marché particulièrement concurrentiel. En effet de nombreux acteurs non spécialisés sont apparus dans ce marché, comme les enseignes de prêt-à-porter mais aussi les magasins de luxe ou les salons de coiffure.

Evolution des produits et des supports de vente

En termes de produits, l’évolution se traduit par la personnalisation via des bijoux modulables et par l’élargissement de la gamme proposée vers des univers comme la maroquinerie par exemple dont se sont déjà emparés plus de 50 % des enseignes du secteur. Autre relais de croissance important : le cross canal, qui est bien adapté à la vente de produits comme les bijoux fantaisie et qui représente un potentiel de marché important.

La bijouterie fantaisie fait partie du créneau plus général de la mode et de l'équipement de la personne. Si le secteur vous intéresse, retrouvez les fiches des franchises de bijouterie et montres qui recrutent.

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 15 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 20 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 25 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 29/10/14 08:20

Les franchises qui recrutent