Avez-vous le profil pour devenir franchisé ?

Actualités & Interviews / Actualités des experts / Avez-vous le profil pour devenir franchisé ?
  • Créé le : 15/09/2017
  • Modifé le : 20/12/2019

Devenir franchisé semble être la meilleure alternative pour beaucoup d’entrepreneurs qui rêvent d’un développement rapide et sûr. La franchise a démontré jour après jour que c’est une formule commerciale efficace. Toutefois, avant de se décider à franchir le pas, il est essentiel de savoir si l’on est fait pour ce type de collaboration.

Il ne suffit pas qu’un candidat soit séduit par une franchise pour pouvoir y adhérer. Il doit correspondre au profil recherché par l’enseigne. Ce profil varie en fonction de l’activité, du concept et de la clientèle ciblée.

Un profil aux multiples facettes

La franchise reste avant tout un système de collaboration économique qui requiert des qualités et des compétences particulières. L’expérience du business est préférable que ce soit comme salarié ou entrepeuneur, la quarantaine est la tranche d’âge classique pour se lancer dans l’aventure si on était salarié. La trentaine est aussi appréciée par beaucoup de franchiseurs qui misent sur le dynamisme et l’énergie de cette catégorie, surtout si ces trentenaires ont une expérience managériale. On aurait cependant tort de penser que les plus de 50 ans sont exclus sauf dans certains métiers très physiques comme le lavage d’autos à la main.

Les premières qualités à avoir, demeurent des qualités humaines. Il faut, dans bien des concepts, mais pas tous, avoir un sens du contact et de la communication, aller vers les clients pour comprendre leurs attentes et identifier leurs besoins.

Le franchisé aura presque toujours à gérer une équipe composée de différents profils. En bon manager, il aura la délicate tâche de les motiver, coacher et faire ressortir le meilleur de chacun d’entre eux afin de les fédérer autour d’un objectif commun : le succès commercial, et donc financier, de sa franchise.

Un adhérent doit aussi être un plus ou moins bon gestionnaire. Dans certains concepts, il doit aussi être commercial (prospection et vente…) et dans d’autres plutôt commerçant (accueil client, écoute, sens du service…). Les clients doivent être considérés non seulement comme une finalité mais aussi comme une très riche source d’idées nécessaires à l’amélioration du concept. Le franchisé doit avoir « l’esprit réseau », une qualité indispensable pour évoluer dans un réseau de franchise.

Renseignez-vous sur les aptitudes nécessaires dans chacun des réseaux qui vous intéressent. Vous constaterez des différences réelles dans les exigences nécessaires.

Devenir franchisé, c’est aussi investir..

Un autre critère, essentiel pour pouvoir intégrer un réseau de franchise, est de disposer des moyens financiers nécessaires. Un porteur de projet qui se résout à devenir franchisé doit savoir qu’un apport initial est indispensable. Le montant de l’investissement dépendra de chaque enseigne. Le pas-de-porte, l’aménagement du point de vente, les campagnes publicitaires requièrent des apports financiers conséquents, qui doivent être bien évalués avant de se porter candidat. Un entrepreneur avisé est celui qui donne une importance capitale à l’évaluation de ses capacités financières.

Avoir le bon profil ne suffit pas pour faire d’un entrepreneur un franchisé idéal ! Le marché évolue continuellement et l’entreprise doit adapter son concept et ses produits à cette évolution. Le franchisé doit à son tour progresser et être en mesure d’apporter une vraie valeur ajoutée à l’enseigne.

Lire aussi : Le financement de votre franchise !

Actualités de Club AC Franchisés

Oui, bien entendu. Vous pouvez créer une affaire franchisée en couple dans de nombreux réseaux. Il suffit le plus souvent que l’affaire permette de payer deux personnes et surtout que votre DUO présente les compétences requises pour la franchise visée. On trouve souvent des couples dans les supermarchés mais ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. […]

Cela dépend du contrat et de ce que vous entendez par rendre des comptes. Oui, le franchisé doit rendre des comptes dans le sens qu’il doit justifier de ce qu’il respecte le contrat. Mais ce n’est probablement pas ce que vous demandez. Vous souhaitez probablement savoir si vous devez donner vos chiffres au franchiseur. Cela dépend de ce qui est dans le contrat mais c’est absolument normal de lui donner vos chiffres et c’est dans votre intérêt.

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Linguish

École de langues pour enfants

Apport : 25 000€

CA réalisable : 300 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.