Les ressources financières durables

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Les ressources financières durables
  • Créé le : 22/09/2008
  • Modifé le : 22/09/2008

On distingue deux catégories de ressources durables : les capitaux propres et les emprunts à moyen ou long terme. Abordons d’abord la première catégorie.

Les capitaux propres sont composés des apports personnels, ceux des associés,  les primes ou subventions d’investissement éventuelles. L’apport personnel est indispensable pour : inspirer confiance aux tiers, en particulier lors d’une demande de crédit, autofinancer certains besoins durables écartés par les banques : frais d’établissement, investissements incorporels autres que le fonds de commerce et souvent le Besoin en fonds de roulement. 

Cet apport peut être constitué (jusqu’à 45 800 euros) en souscrivant, dans une banque, un Livret épargne entreprise (LEE), permettant ultérieurement de solliciter un prêt pour créer son entreprise. La récente loi sur l’initiative économique permet désormais de retirer les fonds déposés avant 2 ans, sans perdre l’exonération d’impôt sur les intérêts acquis, s’ils sont utilisés dans les 6 mois au financement d’un projet de création ou de reprise d’entreprise par le titulaire du LEE, son conjoint, un ascendant ou descendant.

L’apport personnel peut également provenir d’un Plan d’Epargne en Actions  (PEA)  qui est un dispositif ouvert pour une durée minimale de 8 ans. Les dividendes et plus-values sont exonérés d’impôt sur le revenu si aucun retrait du PEA n’est effectué avant 5 ans. La loi sur l’initiative économique exonère d’impôt sur le revenu (mais pas de prélèvements sociaux) le retrait ou le rachat de sommes ou valeurs d’un PEA  avant  5 ans, si les sommes sont affectées dans un délai de 3 mois au financement de la création ou de la reprise d’une entreprise. Cette loi permet également d’utiliser l’épargne-logement   pour financer un local à usage commercial ou professionnel, dès lors qu’il comportera l’habitation principale.

D’autres financements sont possibles grâce aux aides et subventions au créateur. Elles sont essentiellement distribuées par l’Etat ou par les Collectivités  Locales, mais certaines Fondations, Associations ou autres organismes aident des créateurs sélectionnés (lauréats) en leur accordant un don ou une bourse.

Le dispositif national d’aide à la création a été modifié et étendu en 2004 aux demandeurs d’emploi âgés de plus de 50 ans.  Vous pouvez aussi recourir aux prêts personnels. Certains organismes extra-bancaires attribuent des prêts d’honneur sans exiger de garanties. Ces prêts sont généralement accordés à taux réduit, voire à taux nul…. Enfin, certains employeurs accordent des prêts aux salariés souhaitant quitter leur emploi pour créer une entreprise.

Un autre apport financier peut être réalisé par la  prise de participation au capital. Cette possibilité ne concerne que les sociétés créées dans certains types d’activités. Très peu d’entreprises peuvent recourir au capital-risque, qui consiste en une prise de participation temporaire et minoritaire par un organisme spécialisé dans ce type d’interventions et dont la rémunération sera la plus-value dégagée lors de la revente des titres souscrits. Certains opérateurs organisent périodiquement des rencontres (évènements médiatiques)  entre des porteurs de projets qu’ils sélectionnent  et des investisseurs.

L’ouverture du capital peut concerner d’autres types d’investisseurs  privés  : épargnant, fournisseur, client, etc. Il est par ailleurs possible de trouver des associés ou des propositions de prise de participation par l’intermédiaire de bourses d’opportunités ou de bulletins d’affaires via les Chambres de commerce et d’industrie ou les Chambres de métiers. Signalons aussi que les proches (parents et amis)  peuvent souscrire au capital de la société et bénéficier ainsi d’une réduction conséquente d’impôts sur le revenu.

Enfin les Clubs d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire (CIGALES) peuvent intervenir pour des montants modestes : 3 000 euros en moyenne. Quant aux  Associations Love Money pour l’Emploi elles peuvent réunir plusieurs dizaines de particuliers-investisseurs  sur un même projet. Les primes et subventions à l’entreprise ne concernent pas spécifiquement la création d’entreprise, mises à part certaines primes régionales et l’aide d’OSEO anvar pour les créations d’entreprises innovantes.

Dominique Deslandes

Plus de franchises
Franchise REPAR’STORES REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

Franchise Plus que PRO Plus que PRO

Marketing, communication, publicité

Apport : 0€

Franchise Mr. Bricolage Mr. Bricolage

Bricolage et jardinage

Apport : 150 000€

Franchise LAFORET FRANCHISE LAFORET FRANCHISE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

Franchise BUREAU VALLEE BUREAU VALLEE

Fournitures de bureau

Apport : 70 000€

Franchise AVENIR RÉNOVATIONS AVENIR RÉNOVATIONS

Entretien et rénovation

Apport : 5 000€

Franchise BRICO CASH BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

Franchise MIDAS MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Plus de franchises

Actualités
Statut juridique Franchise

Ouvrir une franchise revient à créer une entreprise. Par conséquent, même si vous optez pour ce modèle économique, il vous faudra choisir le statut juridique adéquat. Deux possibilités s’offrent à vous: choisir le statut d’auto-entrepreneur ou créer une société. Pour faire le bon choix, plusieurs critères sont à prendre en considération, à savoir: le montant […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

En cette période de crise sanitaire difficile pour la pratique des activités sportives, faire preuve de solidarité est plus que jamais fondamental. Intermarché tient encore une fois à affirmer son attachement et son implication auprès de nos sélections nationales. En effet, la marque phare du Groupement Les Mousquetaires renouvelle son engagement aux côtés de la […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
JFG Clinic

Concept Novateur Haut de Gamme pour la beauté / minceur

Apport : 30 000€

CA moyen : 245 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.