Les marges arrières du franchiseur doivent être connues

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Les marges arrières du franchiseur doivent être connues
  • Créé le : 18/12/2007
  • Modifé le : 14/09/2020

Les distributeurs usent parfois de cette pratique mais la plupart du temps et de plus en plus, le bénéfice des marges arrières est réparti de manière transparente. Aujourd’hui, la loi française a prévu de l’encadrer.

Un franchiseur, et c’est bien normal, gagne de l’argent sur les royalties, les marges prises sur les produits qu’il fournit dans le cadre de la franchise, mais aussi, parfois ou souvent suivant les métiers, perçoit certaines sommes versées par les fournisseurs aux centrales d’achats pour rémunérer leurs services. Il s’agit d’une pratique connue dans la grande distribution et parfois elle s’applique dans des réseaux de franchises en rémunération de son rôle de centrale d’achat ou de référencement.

Le problème existe seulement quand cette somme payée par le fournisseur ne bénéficie qu’au franchiseur sans que le franchisé ne soit informé. Pour éviter les abus auxquels il a parfois donné lieu, sans tuer les avantages énormes donnés par les centrales d’achats à leurs adhérents, le système a été encadré. Depuis, en France, la loi Dutreil d’août 2005, les marges arrière ne pourront plus dépasser 20 % du prix des articles achetés par les centrales. De plus elles devront être justifiées dans des contrats précis spécifiant la nature des services rémunérés, sous peine de sanction pénale.

Ainsi les franchisés ont aujourd’hui un droit d’information pour connaître les marges arrière perçues par la centrale d’achats du franchiseur. Une commission de franchisés peut en effet demander copies des contrats signés avec les fournisseurs. Ils pourront donc savoir de manière transparente ce que rémunère la marge arrière : des promotions ou des emplacements privilégiés par exemple.

Plus de franchises
Franchise MILLEPATTE MILLEPATTE

Aide à domicile, ménage, jardinage

Apport : 20 000€

Franchise SPEEDY SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise FISCHER FISCHER

Boulangerie, pâtisserie, traiteur

Apport : 60 000€

Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise MONCEAU FLEURS MONCEAU FLEURS

Fleuriste

Apport : 70 000€

Franchise AU NOM DE LA ROSE AU NOM DE LA ROSE

Fleuriste

Apport : 40 000€

Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 80 000€

Plus de franchises

Actualités

La fédération française de la franchise, fédération professionnelle des franchiseurs et de leurs franchisés depuis 1971, se réjouit d’accueillir un nouvel adhérent. En effet, l’enseigne Boulanger spécialisée dans les équipements de la maison en électroménager et multimédia a annoncé son adhésion à la FFF. Cette initiative vient selon le PDG de Ex&Co, appuyer le travail […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Formation continue du franchisé

Dans le cas d’un contrat de franchise, le franchiseur se doit de proposer à ses franchisés une formation initiale, mais il n’est pas tenu d’assurer une formation continue. Cependant, cette 2ème est tout de même très utile pour mettre à jour les compétences et les connaissances acquises lors de la formation initiale mais également pour […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Norauto

Le pionnier du concept de centre auto en France

Apport : 100 000€

CA moyen : 1 300 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.