Les franchises d’entretien automobiles se portent bien

La franchise en général a su résister à la crise et progresse encore en 2014. C’est ce qu’explique René Prévost, président de la Fédération de la Franchise dans un article paru dans le Journal de l’automobile. Selon l’enquête annuelle de la FFF, le nombre de franchiseurs en France est passé de 1720 à 1796 et le nombre de franchisés de 65 000 à 68 000.
Dans le secteur de l’entretien automobile qu’il connait bien (il est directeur du développement de la franchise Speedy)., on dénombrait 67 réseaux en 2013 contre 72 en 2014 avec un nombre de franchisés stable. Enfin, 3 réseaux sur 10 aujourd' hui s' exportent à 'international et 5 réseaux sur 10 souhaitent y aller.

La franchise reste un modèle de développement économique performant

« Ne pas perdre de vue que la franchise représente un moyen de développement et non un métier » précise René Prévost et que peu de business model ont su montrer une telle aptitude au changement avec des atouts « en travaillant sur ses charges et ses stocks afin de maintenir sa marge d’exploitation brute. Dans la franchise, tout est normé pour que le benchmark du réseau permette de conserver une bonne rentabilité ...». les réseaux spécialisés dans l'intervention rapide sans rendez-vous (les fast-fitters) , et sans activité de vente se portent bien après avoir élargi leur offre et en offrant une prestation de proximité : critère prioritaire dans le choix d’un garage.
Les candidats à la franchise sont-ils bien informés 
? A cette question, René Prévost répond qu’ils connaissent bien les atouts et les inconvénients de la franchise. mais qu’ils pensent que si un centre a réussi, tous les centres auto du réseau seront aussi performants… ce qui n’est pas vrai car tous les critères ne sont pas identiques d’un centre à l’autre. Qu’il faut prendre le temps de se former au métier, de bien choisir son emplacement et ses équipes. Le métier de l’entretien auto a évolué avec des prestations qui se complexifient (mécanique, eco-entretien, technologie de plus en plus pointue, etc) et demande plus de main d’œuvre et plus qualifiée. . quant au client, il faut répondre à son besoin qui est de disposer de son véhicule le plus vite possible.

Le secteur de l’entretien auto vous intéresse, des franchises auto recrutent


Et pour bien démarrer en franchise : les critères de sélection pour bien choisir sa franchise



Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 13 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 29 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 02/04/15 08:27

Les franchises qui recrutent