Les dépôts-ventes textile : un phénomène de société ou un marché naissant ?

Si les réseaux de franchises de dépôts-ventes pour l'aménagement de la maison sont présents depuis longtemps sur le marché français, la formule s'était encore peu développée sur le secteur du textile. Or depuis quelques années, des enseignes surtout parisiennes ont tissé des réseaux et rencontrent le succès. Elles ont abandonné l'image de friperies et se positionnent plutôt sur les produits de marques et les accessoires. Les enseignes les plus connues sont Chercheminippes avec 6 adresses et Réciproque avec aussi 6 magasins. Les boutiques ont adopté le look de n'importe quel enseigne de prêt à porter standard avec des vêtements rangés sur cintres et souvent mieux repassés que des articles neufs. Les produits sont sans cesse renouvelés et ne restent pas plus de deux mois dans la boutique. Situées dans des quartiers branchés de la capitale, ces dépôts-ventes attirent une clientèle plutôt jeune, active ou étudiante.

Pourquoi cet engouement pour ces dépôts-ventes

Si l'on peut penser que la crise est passée par là, ce n'est pas la seule raison à leur essor. Les mentalités ont changé et porter des vêtements de seconde main est devenu normal voire tendance. Ajouté à cela, le développement durable qui s'inscrit maintenant dans la démarche d'achat et qui permet à des vêtements d'avoir une seconde vie tout en déculpabilisant acheteurs et vendeurs.
Ce sont les produits enfant qui ont été les premiers à profiter de ce phénomène pour des raisons économiques et du fait que les enfants portent les vêtements peu de temps et que la garde-robe doit être renouvelée souvent. Il s'est propagé ensuite au secteur femme, l'homme reste encore balbutiant.
Le marché des dépôts-ventes textile est tenu majoritairement par des indépendants et internet s'est approprié une grande partie de ce segment. Reste à savoir s'il s'agit d'une tendance de fond ou un phénomène conjoncturel.

Consultez notre rubrique "actualité marketing" pour d'autres articles

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 14 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 19 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 24 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 25/06/11 02:00

Les franchises qui recrutent