Les délais d'attente en caisse au coeur d'une étude Ifop/Wincor Nixdorf

Nous publions à nouveau cet article suite aux questions des internautes
Alors que les clients d'hypermarchés consacrent en moyenne 1h57 à leurs courses alimentaires, ceux des supermarchés 1h28 et ceux des supérettes 50 minutes, la question de l''attente en supermarché a fait l'objet d'une étude publiée en septembre 2010 par l'Ifop/Wincor Nixdorf*. Nous republions cet article suite aux questions des internautes.

Les Français "aiment bien" faire leurs courses alimentaires (41%), mais ne veulent plus attendre en caisse. 9 Français sur 10 fréquentent les hypermarchés (91 %) et les supermarchés (89 %) tandis que 61 % des personnes interrogées se rendent dans les supérettes et 65% dans les magasins de hard-discount.

Synthèse en quelques résultats...

avec des idées qui donneront sûrement la puce à l'oreille à quelques franchises de distribution alimentaire :
- 67 % des clients d'hypermarché estiment faire la queue plus de 10 minutes en caisse ;
- 49 % des clients de supermarchés estiment faire la queue plus de 10 minutes en caisse ;
- 66 % des clients de hard-discount estiment faire la queue plus de 10 minutes en caisse ;
- 43 % des clients de supérette déclarent patienter moins de 5 minutes en caisse ;
- 30 % des clients d'hypermarché ont déjà renoncé à un achat pour cause d'attente en caisse (dont 13% plusieurs fois) ;
- pour plus de 90 % des Français, la qualité de service n'est plus un critère différenciant (hors Internet) ;
- 70 % des Français souhaiteraient pouvoir scanner les produits au fur et à mesure du remplissage de leur chariot pour ne pas avoir à le vider en caisse (mobile shopping) ;
- 30 % des Français utilisent Internet pour faire leur course, dont 23 % occasionnellement et 4 % seulement une fois par semaine ;
- 60 % des Français plébiscitent une amélioration du "cross canal" en grandes surfaces : commander sur Internet pour venir chercher ses produits au magasin ou afin de se faire livrer par son magasin de proximité.
* Méthodologie de l'enquête  : échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l'interviewé) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 24 au 26 aout 2010.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 8 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - un mois

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - un mois

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Informations clés

  • Crée le: 24/05/14 12:28

Les franchises qui recrutent