Les agents immobiliers en franchise résistent mieux

Maintenant que la crise immobilière est derrière nous, force est de constater que les agences en franchise s'en sortent mieux que les isolés.  Après l'augmentation presqu'anormale des années 97 à 2007 où le nombre d'agences avaient quasiment été multiplié par deux, ceux qui s'étaient engouffrés dans ce  marché porteur sans appui d'un réseau n'ont pas résisté et ont parfois mis la clef sous la porte.

Un secteur en évolution

Par contre l'immobilier en franchise a mieux résisté et repart de plus belle. Ce n'est pas un hasard car ce modèle de commerce organisé offre des avantages de poids : fichiers communs dans toute la France par exemple. De plus, la crise a aussi permis de faire le tri entre les vrais professionnels et les opportunistes qui pouvaient faire illusion à une période où les transactions se faisaient presque trop facilement.
C'est aujourd'hui, un juste retour aux choses : les vrais professionnels tirent leur épingle du jeu. En effet, selon une étude menée par la franchise Guy Hoquet, les clients attendent d'un agent immobilier des conseils, un accompagnement et une connaissance parfaite du marché et de la législation en vigueur et ils le trouvent dans les réseaux organisés et reconnus.

Consultez notre dossier la franchise dans l'immobilier !

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 15 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - un mois

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 24/10/10 02:00

Les franchises qui recrutent