Les ados : l'identité par les marques

Les habitudes de consommation des ados (même si ce sont, sans doute, les plus évolutives) ont toujours porté une lourde signification; chez les 13-19 ans, elles signent l'appartenance à un groupe; les vêtements sont un message de plus, avec les portables, les accessoires, le matériel audio et vidéo.

Les jeunes regardent d'abord les marques, c'est vrai. En quête d'identité, ils se raccrochent à ces symboles qui leur permettent de s'intégrer au groupe de leur choix, comme autant de "passeports sociaux".

L'univers des jeunes branchés est partagé, comme du temps de nos ancêtres, en quelques grandes tribus. Relents de notre instinct grégaire ? Toujours est-il que les ados, selon leurs affinités sociales, sont indiscutablement influencés dans leurs achats. Les fans des sports à roulettes et de glisse (skate, roller, surf, etc.), classés dans la "board culture", arborent des grandes marques comme des noms moins connus (Vans, Ethnies, Quicksilver, etc.). Ils n'hésitent d'ailleurs pas à associer plusieurs d'entre elles dans un effet de superposition de vêtements ultra-large.

Quand ils ont de l'argent à investir dans leur look, les ados branchés s'installent dans la "culture club", à laquelle s'imposent des marques haut de gamme voire de luxe, comme Diesel, Dior... C'est la tenue correcte exigée des derniers lieux branchés où faire la fête !

Les amateurs de hip-hop et de rap affichent d'autres préférences, pour les marques Lacoste, Reebok et Nike.

N'oublions pas dans cette segmentation rapide de la société adolescente, les autres courants qui ont perdu de leur puissance, mais n'ont pas pour autant disparu. On distingue encore le courant "gothic" marqué de noir et d'aspirations philosophiques, le style "reggae" et ses couleurs vives et, enfin, la culture "free-party" dont l'opinion publique retient sans mal, et souvent avec crainte, les fameuses raves.

Vu dans le "Journal du textile". Pourquoi en parler dans un site sur la Franchise ? POur que vous pensiez à bine vous faire expliquer la cible visée par votre futur franchiseur. Tout est explicable et doit être compris avant de signer un contrat.


Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 17 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 22 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 27 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 07/10/04 02:00

Les franchises qui recrutent