Le recrutement est difficile chez les artisans et les commerçants.

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Le recrutement est difficile chez les artisans et les commerçants.
  • Créé le : 21/08/2013
  • Modifé le : 18/02/2020
D’après une enquête effectuée par l’UPA (Union Professionnelle de l’Artisanat), au cours des six premiers mois de l’année 2013, seuls 19 % des commerçants et artisans ont pu recruter de nouveaux collaborateurs.

Près d’un tiers du secteur des artisans et commerçants ne trouvent pas de main d’uvre qualifiée pour répondre à leurs besoins. La crise économique est une des causes du faible nombre d’embauche, puisqu’à la même époque, l’année précédente, 22 % d’entre eux avaient recruté. Le secteur le plus touché par cette chute est l’alimentation avec moins de 5 %.

Peu de candidats

L’UPA qui compte 1,2 million de membres a recensé seulement 11 % de ses entreprises adhérentes ayant l’intention d’embaucher d’ici la fin de l’année. Ce sera toujours le secteur de l’alimentation le plus touché, mais également le secteur du bâtiment avec seulement 4 % d’intention de recrutement.

Paradoxalement 30 % des entreprises déclarent rester en sous effectif car elles ne parviennent pas à embaucher malgré un taux de chômage de près de 11 %. Beaucoup de secteurs ne trouvent pas d’employés.

Pourtant, il reste de nombreux postes à pourvoir : 50 000 en hôtellerie et restauration, 10 000 en boulangerie, 9 000 dans le bâtiment et 4 000 en boucherie. Comme le démontrent ces chiffres, c’est dans la branche de l’hôtellerie et de la restauration que la situation est la plus critique. 41 % des chefs d’entreprise de ce secteur (2 sur 5) éprouvent de grandes difficultés à embaucher.

Revoir l’éducation et la formation

Pierre Burban, le secrétaire générale de l’UPA déclare que « le système de formation professionnelle initiale ne correspond pas aux besoins de l’économie ». Malgré des rémunérations intéressantes et des avantages dont l’attraction égale celles des grandes entreprises les candidats ne sont pas présents.

C’est surtout un problème de formation et 65 %, soit les 2/3 des chefs d’entreprise déplorent le manque de qualification. Le tiers restant remarque l’absence pure et simple des candidatures dans le secteur de l’artisanat et du commerce.

« Si l’Allemagne connaît trois fois moins de chômage chez les moins de 25 ans, c’est que l’orientation professionnalisante commence très tôt au sein du cursus académique », poursuit Pierre Burban. « L’éducation doit être repensée ».

Lire notre article sur La réforme de la formation professionnelle.

Plus de franchises
Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 80 000€

Franchise INTER CAVES INTER CAVES

Vin et boisson

Apport : 50 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise MIDAS MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise MON AGENCE AUTOMOBILE.FR MON AGENCE AUTOMOBILE.FR

Achat et vente automobile

Apport : 20 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise AQUILUS PISCINES ET SPAS AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 30 000€

Franchise Mathnasium Mathnasium

Formation et soutien scolaire

Plus de franchises

Actualités

Depuis le 12 octobre dernier, les points de vente des réseaux Intermarché et Netto proposent à leurs clients des cartes cadeaux. Celles-ci peuvent être créditées d’un montant aux choix allant de 10 à 150 euros maximum et sont valables un an. Au total, plus de 1 835 points de vente en France proposent ces cartes […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Malgré l’ampleur de la crise sanitaire et de ses nombreuses conséquences, l’enseigne Idésia réussit à maintenir le cap tant au niveau économique que social. En effet, en plus d’avoir conservé sa dynamique de croissance, le réseau a su rester proche de ses franchisés et de ses collaborateurs. Une stratégie de déploiement performante En dépit des […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Norauto

Le pionnier du concept de centre auto en France

Apport : 100 000€

CA moyen : 1 300 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.