Le pacte de compétitivité : vers une stratégie plutôt qu’un choc !

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Le pacte de compétitivité : vers une stratégie plutôt qu’un choc !
  • Créé le : 28/10/2012
  • Modifé le : 28/10/2012
La remise du Grand Prix Excellence Oséo à Paris, le 25 octobre dernier, a été l’occasion pour le chef d’Etat, François Hollande, de revenir sur le pacte de compétitivité. Sans toutefois révéler en détail, les mesures qui seront prises, il a souhaité en dévoiler les grandes orientations.

LE RAPPORT GALLOIS : LE CHOC N’AURA – SANS DOUTE – PAS LIEU

Quelles seront les mesures préconisées par le rapport Gallois qui seront mises en place ? François Hollande souhaite une réflexion plus globale, des mesures non radicales et surtout étalées dans le temps. Partant du constat que la compétitivité de l’économie française est en baisse depuis dix ans, il a souligné la nécessité d’agir avec réflexion et d’installer des mesures dans le temps. Il souhaite parler de « stratégie » de compétitivité plutôt que de « choc » comme semble le suggérer le rapport Gallois, qui ne sera connu que le 5 novembre prochain. Le chef de l’Etat semble vouloir écarter les solutions à très courts termes, ou jugées trop radicales : « Il ne s’agit pas d’un énième plan, et je déconseille aussi l’idée de choc qui tiendrait davantage de l’effet d’annonce que d’un effet thérapeutique. ».

Quid d’une des mesures phares du rapport le transfert des charges sociales des entreprises vers d’autres sources fiscalité ? François Hollande souhaite que ce basculement se fasse dans le temps et semble écarter toute mesure systématique. La prise en compte du paramètre ou non de concurrence internationale de l’entreprise et surtout le fait que la « compensation – de ce transfert – ne devra pas affecter la demande intérieure », semble également mettre un point final à discussion sur la hausse généralisée de la TVA et de la CSG tel qu’elles seraient suggérées dans ce rapport.

VERS DES MESURES « MESUREES » ET CIBLEES

C’est donc davantage dans le panachage et la mise en place progressive des mesures que le Chef d’Etat croit. Si allégement des charges – sous certaines conditions – il y a, ce ne sera pas avant 2013. La réforme de l’impôt sur les sociétés évoquée lors de la campagne présidentielle, notamment la baisse de son taux à 30 % pour les PME, semble rester un élément de réflexion mais qui doit intervenir, selon François Hollande, dans une harmonisation européenne plus globale.

Parmi les décisions plus concrètes évoquées lors de ce discours, on peut retenir la probable possibilité pour les entreprises de pouvoir avoir recours à un préfinancement du crédit d’impôt recherche par la Banque Publique d’Investissement (BPI), banque qui serait également un moteur de soutien à l’export pour les entreprises. Côté innovation, un des fers de lance souvent évoqué de la relance, l’idée d’un prêt pour l’innovation semble acquise. François Hollande a également évoqué la nécessité d’accompagner ce train de mesures d’un effort supplémentaire de réduction des dépenses de l’Etat.

Les arbitrages et les décisions seront annoncés le 6 novembre prochain à l’issue du séminaire gouvernemental consacré à la compétitivité.

Article mis en ligne par Isabelle, Rédactrice AC Franchise

Plus de franchises
Franchise OTOP OTOP

Divers pour l'automobile

Apport : 20 000€

Franchise HEYTENS HEYTENS

Décoration et linge de maison

Apport : 50 000€

Franchise LES COMPTOIRS DE LA BIO LES COMPTOIRS DE LA BIO

Produits bio et naturels

Apport : 100 000€

Franchise Comptoir de Location Comptoir de Location

Divers artisanat habitat

Apport : 100 000€

Franchise MAISON DEMEUSY MAISON DEMEUSY

Boulangerie, pâtisserie, traiteur

Apport : 90 000€

Franchise PERENE PERENE

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise EAT SALAD EAT SALAD

Restauration rapide, fast food

Apport : 150 000€

Franchise POINT S POINT S

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Plus de franchises

Actualités

Bien que déjà connue pour être un réseau pérenne et à l’avenir prometteur, la franchise Ewigo a affirmé davantage la résilience de son concept durant la crise sanitaire. Depuis plus d’un an, l’enseigne a effectivement réussi à maintenir des performances bien au-delà de celles du secteur du VO. D’ailleurs, les candidats à la franchise sont […]

La franchise Repar’stores s’appuie sur un réseau solide ayant dépassé le cap des 240 agences. Convaincue par l’importance de la formation pour gagner en flexibilité face aux nouvelles méthodes et technologies, l’enseigne propose régulièrement de nombreuses formations pour accompagner ses franchisés et les faire évoluer, professionnellement et personnellement. Dans cette optique, le leader de la […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Attila

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport : 40 000€

Droit d'entrée : 26 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.