Le commerce de proximité dans les Zones urbaines sensibles

Difficile de trouver un commerce de proximité dans une ZUS (zone urbaine sensible). C'est ce qui ressort d'une enquête menée par l'institut CSA pour le compte de l'association Centre-ville en mouvement.

Alors que 90% des personnes interrogées déclarent avoir près de chez eux un médecin ou une pharmacie, seuls 78% ont accès au supermarché et 47% à des commerces de textile et de  chaussures. C'est le constat de cette enquête faite sur tout le territoire français qui met l'Ile de  France au centre des préoccupations car c'est là que le besoin est le plus flagrant.

Un commerce de proximité, oui mais à des prix acceptables.

Si 90% des personnes interrogées sont d'accord avec le fait qu'un commerce de proximité rend le quartier plus animé et convivial, 76% déclarent n'y faire que des courses  ponctuelles de dépannage. En effet, les prix pratiqués sont supérieurs à ceux des grandes surfaces et dans ces quartiers sensibles, le critère de sélection d'une enseigne reste encore et toujours le prix.

Comment résoudre ce paradoxe ?

L'association Centre-ville en mouvement en partenariat avec le distributeur Carrefour a lancé auprès de 150 enseignes un projet qui a pour but de réinventer le commerce de proximité dans ses quartiers qui en ont bien besoin pour retisser les liens entres citoyens et commerçants. Son but : proposer une nouvelle forme de distribution originale qui ne serait pas calquer sur l'existant mais qui ferait appel à des critères plus concrets et plus sélectifs. Par exemple : le commerce de proximité proposerait des produits de premières nécessité et laisserait de côté certains produits d'impulsion qui augmentent la note et dont l'achat pourrait être facilement repoussé.
Une autre façon de voir la vie de quartier de zones sensibles avec un angle plus pragmatique et plus ancré dans les préoccupations quotidiennes des habitants de ces ensembles.


La rédaction vous recommande les articles suivants : L'emplacement commercial, facteur clé de la réussite d'un franchisé. . Vous pourriez lire aussi cet article expliquant comment bien choisir son local




Articles similaires

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 19 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

Visiocommerce 2017 : les franchises à la découverte des opportunités d’implantation dans les agglomérations lyonnaise et stéphanoise

par HK - 4 mois

Organisé par la CCI de Lyon, Visiocommerce se fixe pour objectifs de promouvoir et montrer des sites commerciaux stratégiques des agglomérations lyonnaise et stéphanoise. La nouvelle édition de l’événement, qui se tiendra les 31 mai et 1er juin...

La FNAIM s’engage pour la revitalisation des centres-villes

par ST - 5 mois

Réunis à Saint-Malo, quelque 90 adhérents de la FNAIM ont partagé leur expérience sur la location et la vente de biens commerciaux. Plus qu’une occasion de se rencontrer, l’évènement a permis d’avancer des propositions pour la redynamisation des a...

Informations clés

  • Crée le: 27/08/08 02:00

Les franchises qui recrutent