Le centre-ville d’Alger fait peau neuve !

  • Créé le : 28/10/2013
  • Modifé le : 28/10/2013
Alger veut retrouver ses visiteurs et ses clients et l’administration exige des commerçants qu’ils rénovent leurs façades selon un cahier des charges précis pour rendre les rues commerçantes plus attractives. Les commerçants et restaurateurs algérois ne comprennent pas pourquoi ils sont les seuls à supporter les frais de cette réhabilitation.

Le centre d’Alger veut retrouver sa clientèle

Le centre-ville d’Alger fait son grand ménage sous l’autorité du wali de la ville qui exige depuis Mai dernier de tous les commerçants et restaurateurs situés au centre-ville, dans les rues telles que Larbi Ben M’hidi ou l’avenue Pasteur qu’ils transforment leurs devantures. La lettre, envoyée par le gouverneur « faisant obligation aux propriétaires, locataires, gérants ou cogérants de locaux commerciaux de rénover ou réhabiliter les devantures de leurs locaux en perspective du lancement et de la mise en uvre des travaux d’aménagement ».

L’intention du wali est de redonner du lustre au centre-ville de la capitale qui a perdu sa clientèle. Ces derniers se sont reportés sur des quartiers plus côtés que le centre comme Hydra. D’après le cahier de charges les nouvelles façades doivent arborer de la faïence noire et de la peinture blanche. Les cafés et restaurants avec terrasses doivent poser des plantes, opter pour du mobilier plus moderne, troquer les parasols publicitaires pour d’autres sans publicité et installer un service wifi. Une révolution prometteuse ?

Algers plus moderne, va-t-elle faire revenir ses clients ?

La grogne des commerçants s’est faite ressentir. Pour certain le coût du relooking s’est élevé à 200 000 dinars, un investissement auquel la ville n’a pas participé. Mais est-ce que l’aspect esthétique est le seul facteur qui a fait fuir la clientèle algéroise ? Beaucoup de commerçants ont des doutes et soulignent le fait que d’autres problèmes seraient à la source de cette délocalisation de la clientèle vers les hauteurs d’Alger. Alors que certains affirment que le manque de sécurité au cur de la ville serait la cause, d’autres se plaignent du manque de stationnement et d’éclairage au centre-ville.

Le centre d’Alger veut retrouver toute son attractivité d’antan. Alors, réhabiliter les commerces, ouvrir les magasins jusqu’à 1h du matin (volonté émise par les autorités) sera-ce suffisant ? Mais n’est-ce pas une condition essentielle du retour à la prospérité du centre ? N’était-il pas temps de réagir face à une esthétique dégradée ? Pouvait-on espérer redonner envie de faire du shopping dans des rues aux façades décrépies ? Les franchises viendront-elles dans le centre ? Le commerce algérien va t’il profiter de ces rénovations pour créer ses propres concepts de franchise ?

La rédaction vous recommande de lire les articles suivants :
Panorama de la franchise en Algérie.
La franchise peine à se développer en Algérie.

Plus de franchises

Franchise POIVRE ROUGE POIVRE ROUGE

Restaurant à thème

Apport : 65 000€

Franchise TOM&CO (Tom and Co/Tomandco) TOM&CO (Tom and Co/Tomandco)

Alimentation animale

Apport : 100 000€

Franchise BAZARLAND BAZARLAND

Bazar, solderie

Apport : 100 000€

Franchise LA COMPAGNIE DES PETITS LA COMPAGNIE DES PETITS

Mode enfant et puériculture

Apport : 50 000€

Franchise ARCHEA ARCHEA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 50 000€

Franchise EUROCAVE EUROCAVE

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 30 000€

Franchise AGE D’OR SERVICES AGE D’OR SERVICES

Service à la personne âgée ou dépendante

Apport : 25 000€

Franchise KANGOUROU KIDS KANGOUROU KIDS

Crèche, garderie, activités pour enfants

Apport : 15 000€

Plus de franchises

Actualités

L’enseigne Liu Jo développe sa ligne de maillots de bain

Enseigne italienne de vêtements pour hommes, femmes et enfants, Liu Jo annonce le développement d’une nouvelle ligne balnéaire pour l’été 2020. Pour ce faire, le groupe s’est rapproché de la styliste Rosanna Ansaloni pour la création des futurs modèles. Un nouveau souffle Liu Jo, marque de prêt-à-porter depuis 1995, s’engage dans un tout nouveau projet […]

La franchise Valège ambitionne d’ouvrir une dizaine de boutiques en 2019

Fondée en 1989 par la famille Perez, la franchise Valège compte 80 points de vente sur le territoire français dont dix ouverts l’an passé, notamment à Tours, Porto-Vecchio et Malemort. La marque française qui se développe en commission-affiliation espère continuer sur sa lancée et vise une dizaine de boutiques en 2019. Deux ont déjà ouvert […]

Nicolas Rumeau et Hannah Tapley ouvrent le magasin Roady à Castelnaudary

Depuis le 15 avril dernier, Nicolas Rumeau et Hannah Tapley sont aux commandes de leur centre Roady à Castelnaudary (11). Les nouveaux adhérents ont fait le choix de rejoindre ce réseau car ils ont été séduits par les valeurs et le modèle du Groupement Les Mousquetaires.   Un couple de franchisés ouvre son centre Roady […]

Franchiseurs, comment professionnaliser la sélection de vos franchisés ?

Dans le monde merveilleux de la franchise, l’application d’une méthode claire, nette et précise est nécessaire pour achever avec brio certaines étapes. La sélection des franchisés fait notamment partie de ces dernières. Processus clé menant à la réussite de votre réseau de franchise, il est primordial de le maîtriser pour garantir la pérennité de votre […]

2 nouvelles agences VAKOM ouvrent leurs portes !

VAKOM, enseigne spécialisée dans le conseil en ressources et en relations humaines pour les petites et moyennes entreprises, annonce l’ouverture d’une nouvelle unité à Troyes et d’une autre à Créteil. Cultiver la dimension humaine ! C’est sous la direction de Bertrand CHERIOT, ancien directeur d’opérations puis entrepreneur dans l’agroalimentaire, qu’une nouvelle agence VAKOM a ouvert ses […]

Plus d'actualités

Fermer le menu