La négociation Post-Rupture brutale de relations commerciales établies

Actualités & Interviews / Actualités des experts / La négociation Post-Rupture brutale de relations commerciales établies
  • Créé le : 02/01/2016
  • Modifé le : 02/01/2016

Selon l’article L.442-6,I.-5° du code de commerce « Engage la responsabilité de son auteur et l’oblige à réparer le préjudice causé le fait, par tout producteur, commerçant, industriel ou personne immatriculée au répertoire des métiers » … « de rompre brutalement, même partiellement, une relation commerciale établie, sans préavis écrit tenant compte de la durée de la relation commerciale et respectant la durée minimale de préavis déterminée, en référence aux usages du commerce, par des accords interprofessionnels… »

La règle est d’ordre public ; on ne peut l’écarter par une disposition du contrat.

A l’instar du droit du travail, il faut un manquement grave aux obligations contractuelles pour justifier la brutalité de la rupture d’une relation régulière et habituelle. Une succession de contrats peut être suffisante pour caractériser l’existence d’une telle relation si le contexte peut laisser entendre que la relation avait vocation à durer. (CA PARIS, 11 septembre 2014 – n° RG 13/04053)
La jurisprudence exige en moyenne un préavis d’un mois par année d’ancienneté de la relation commerciale. Si celle-ci est ancienne, la sanction peut être très lourde. Et ce délai prévaut sur le délai de préavis qu’ont pu prévoir les parties sur le contrat. 

Dans l’environnement économique aléatoire où nous sommes, un préavis de longue durée peut engendrer des conséquences désastreuses. Il arrive en effet que des prestataires ou fournisseurs concurrents proposent des offres beaucoup plus alléchantes pour le bénéficiaire de la prestation ou des produits. Il est alors essentiel pour ce dernier d’essayer de négocier et d’aménager les conséquences d’une rupture des relations commerciales établies. Une telle négociation pouvait être fragilisée en se heurtant à une règle d’ordre public. Toutefois, par arrêt du 16 décembre 2014, la cour de Cassation précise qu’il reste possible de négocier a posteriori les conséquences d’une rupture brutale de contrat. Il ne s’agit plus d’une renonciation au bénéfice d’un texte d’ordre public (l’article L.442-6,I.5° du code de commerce), mais d’un aménagement des conséquences d’une résiliation intervenue. 

L’arrêt sera sans doute efficace, car les deux parties ont intérêt à négocier : l’auteur de la rupture parce qu’il risque de payer une indemnité importante et son bénéficiaire qui peut ainsi renoncer à la relation commerciale avec son client dans l’attente de trouver de meilleures conditions de fabrication ou de prestations pour revenir vers lui avec des conditions plus avantageuses. En statuant ainsi, la cour de Cassation favorise certes des relations en pointillé, mais durables.

Hubert BENSOUSSAN 
Avocat à la Cour de Paris

Plus de franchises

YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 50 000€

COLUMBUS CAFÉ & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

SVELTEO

Diététique et minceur

Apport : 20 000€

BRICOMARCHE

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

X’PERT IMPACT

Centre auto et Station service

Apport : 10 000€

BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

CENTURY 21 FRANCE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

Plus de franchises

Actualités
H. de B. minceur, un réseau qui permet à ses clients et ses franchisés de s’épanouir

Positionné sur un secteur du bien-être en pleine croissance, le réseau H. de B. Minceur garantit à ses clients des résultats durables, assurant ainsi leur satisfaction. L’enseigne offre également à ses franchisés l’opportunité de s’épanouir en exerçant un métier centré sur l’humain. Priorité à la satisfaction des clients À une époque où les consommateurs cherchent […]

Le réseau Heytens a été récompensé par le trophée Argent de la Meilleure Satisfaction Client 2024 dans le cadre des « Prix de la Meilleure Satisfaction Client Retail ». Par ailleurs, l’enseigne a profité de sa convention annuelle pour célébrer son 50e anniversaire. Heytens décroche le trophée Argent de la Meilleure Satisfaction Client 2024 La […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
ISOFRANCE Fenêtres & Énergies

2 domaines d’expertise : les menuiseries et les solutions de chauffage.

Un concept original et fort ; Un savoir-faire éprouvé ; Des conditions d'accès uniques avec rentabilité rapide

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 25 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 20 000€
  • Nombre d'unités total en national : 28
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.