La minceur à tout prix devient un enjeu pour les franchises spécialisées

Quand être mince devient un enjeu économique (20 millions des français sont en surpoids), 3 réseaux de franchises qui opèrent sur le créneau de la perte de poids et de l'affinement de la silhouette tirent leur épingle du jeu et affichent de bons résultats.
Ces centres de minceur ont tous des dénominateurs communs :
Soins pour améliorer la silhouette –amincissement et aspect -auxquels s'ajoutent les conseils nutritionnels, les soins corporels et les compléments alimentaires. Dans ce marché en progression mais très concurrentiel, il faut sortir du lot et proposer de nouveaux services.
Physiomins joue sur le thème de la relaxation et Effea propose en plus de son magazine bi-mensuel un nouvel environnement dans ces centres : fini le blanc clinique, place aux temps chauds et au bois qui invitent à la détente en plus des soins minceur.
A l'heure où mêmes les grandes surfaces jouent cette carte de la sveltesse – offre de produits diététiques, d'appareils pour diminuer la masse graisseuse comme Power Plate et Cellu M6 – Les centres de minceur doivent offrir à la fois des « plus » produits, se positionner comme conseiller en plus de vendeur et avoir une identité forte.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 8 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 24 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 21/11/09 01:00

Les franchises qui recrutent