Jeunes franchisés : Quelles sont les 10 erreurs à éviter ?

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Jeunes franchisés : Quelles sont les 10 erreurs à éviter ?
  • Créé le : 08/12/2020
  • Modifé le : 04/12/2020

Tenté par l’entrepreneuriat, vous avez décidé de le faire en franchise pour profiter de l’accompagnement d’un réseau. Vous avez fait un choix judicieux! Cependant, soyez bien vigilant lors du choix de votre enseigne. Ne vous laissez pas séduire par trop de promesses qui pourraient ne pas être tenues, ni par des concepts peu coûteux qui pourraient ne pas vous offrir l’accompagnement escompté. Jeunes franchisés, voici 10 erreurs à éviter pour réussir votre projet de franchise!

Jeunes franchisés : Quelles sont les 10 erreurs à éviter ?

1- Ne croyez pas tout ce que l’on vous dit !

Il n’y a aucune raison que vous preniez pour argent comptant tout ce que le franchiseur vous dit. Vous avez tout à fait le droit, plutôt, vous devez absolument mener votre propre enquête pour connaître le véritable état du réseau et des franchisés.
Pour pouvoir jouer les détectives, le franchiseur devra vous fournir dans le DIP (Document d’Information Précontractuel) la liste de ses franchisés afin que vous puissiez les contacter et les interroger car ils sont les mieux placés pour vous donner un avant-goût de votre future vie de franchisé.

Pour s’assurer de choisir le bon franchiseur, consultez les enquêtes de l’Indicateur De La Franchise, organisme indépendant, spécialisé dans les audits de satisfaction des réseaux de franchise.

2- Le risque zéro n’existe pas !

Oui la franchise vous offre de multiples avantages pour vous lancer dans l’entreprenariat et oui la franchise augmente fortement vos chances de réussir mais gardez bien en tête que le risque zéro n’existe pas !
Réitérer un concept qui a déjà été testé et éprouvé et qui a déjà réussi dans une multitude de points de vente, en propre et en franchise, ne veut pas dire que ce même concept n’échouera jamais ailleurs. Car, d’une unité à l’autre, beaucoup de paramètres changent: localisation, zone de chalandise, personnalité et motivation du franchisé, présence d’un concurrent direct…

3- Un contrat de franchise, comme tout autre contrat, doit être soigneusement analysé

Si dans l’ensemble, tous les contrats de franchise comprennent plus ou moins les mêmes clauses, le franchiseur est parfaitement libre de le moduler en rajoutant ou en enlevant des clauses.
C’est pour cette raison qu’il vous faudra analyser avec soin chaque clause pour bien comprendre ce à quoi vous vous engagez.
Exclusivité d’approvisionnement, exclusivité territoriale, droit de préemption, clause de non concurrence… chaque ligne peut comporter des obligations qui peuvent s’avérer lourdes de conséquences. Alors prenez tout votre temps, car il ne faut pas oublier que vous vous engagez pour plusieurs années !

4- N’hésitez pas à demander les conseils d’experts

En tant qu’entrepreneur, vous avez sûrement à votre actif de fortes compétences dans différents domaines. Cependant, il est rare qu’une personne maîtrise absolument tout!
C’est pour cette raison qu’il ne faut pas hésiter à vous entourer de spécialistes : expert-comptable pour l’étude de votre prévisionnel, juriste pour l’analyse de votre contrat, spécialiste en géomarketing pour le choix de l’emplacement idéal, agence de recrutement spécialisée pour trouver les salariés qui deviendront l’une de vos forces… Même si cela peut vous sembler être coûteux, c’est un mal nécessaire pour vous lancer dans votre nouveau projet en toute sérénité!

5- Ne sous-estimez pas vos besoins financiers

Lorsque vous vous lancez dans un projet de franchise, d’importants investissements vous seront nécessaires et étant donné que personne n’est à l’abri des mauvaises surprises, il vaut mieux voir large dans votre plan de financement.
Dans le cas d’un projet en indépendant, vous pourrez toujours faire avec les moyens du bord, mais en franchise, ce ne sera pas aussi facile. En rejoignant un réseau de franchise, vous vous engagez à respecter un concept déterminé vous imposant la qualité de votre emplacement, l’agencement de votre local, des plages horaires, un nombre de salariés à recruter…
Ne surestimez pas non plus le potentiel du concept dans votre prévisionnel. Au contraire, la rentabilité doit être acquise dans une hypothèse basse. Pensez à prévoir des fonds suffisants pour couvrir plusieurs mois de vos besoins en fonds de roulement et à protéger votre patrimoine personnel en choisissant le statut juridique le plus pertinent pour votre situation.

6- Ne vous laissez pas séduire pas les nouveaux concepts peu matures

Si le réseau que vous visez compte moins de 30 unités et/ou n’a même pas encore soufflé sa 2ème bougie, il vous sera fort difficile d’estimer s’il peut ou non vous donner les moyens de réussir.
Sachez d’ailleurs que parmi la centaine de nouveaux concepts qui voient le jour chaque année en France, seul 1 sur 3 survit jusqu’à ses 5 ans.
Dans votre recherche de réseau, évitez donc le concept semblable à tant d’autres et positionné sur un secteur déjà saturé, le concept saisonnier ou trop mono-produit, le franchiseur qui n’a pas encore validé son concept via 2 ou 3 unités pilotes, le franchiseur qui veut simplement faire rapidement grandir son réseau sans se soucier de la réussite de ses franchisés…

7- Évitez les réseaux qui vont trop vite ou pas assez !

En franchise, on parle d’un développement rapide mais tout en étant raisonnable et maîtrisé. C’est l’objectif de tout bon franchiseur qui tient à la réussite de son réseau ainsi que celle de chacun de ses franchisés.
L’expansion du réseau ne doit pas se faire trop lentement, de peur de voir son image de marque et sa crédibilité auprès des clients se détériorer. Elle ne doit pas être trop rapide non plus car le franchiseur risque de ne plus pouvoir apporter l’accompagnement adéquat à chaque membre de son réseau.

8- Attention aux contrats ayant une durée trop courte

Vous êtes sur le point d’investir d’importantes ressources financières, et de vous investir moralement et physiquement dans un nouveau projet de vie. Et comme un projet ne devient pas rentable du jour au lendemain, il vous faudra un certain temps pour pérenniser votre franchise.
Dans le secteur, les contrats ont généralement une durée de 5 ans, une durée jugée raisonnable pour que le franchisé arrive à rentabiliser son investissement.
Par conséquent, si on vous propose un contrat d’une durée inférieure à 5 ans, il faudra vous méfier.
Sachez, par ailleurs, que la clause d’exclusivité d’approvisionnement ne peut aller au-delà de 10 ans et qu’il est interdit que les clauses de non-concurrence puissent demeurer indéterminées dans le temps ou supérieures à 5 ans.

9- Évitez les réseaux qui proposent un concept et rien d’autre

Le DIP est un des moyens dont vous disposez pour savoir si le réseau que vous visez est vraiment à la hauteur de vos espérances.
Le DIP vous expose non seulement le concept mais également l’accompagnement et les outils dont vous disposerez une fois que vous serez franchisé.
Attention donc à ne pas vous engager au sein d’un réseau qui propose seulement un concept. L’accompagnement continu, durant toute la durée du contrat est votre droit lorsque vous optez pour la franchise, alors n’y renoncez pas!

10- Attention aux obligations excessives !

Un contrat de franchise, comme tout autre contrat, vous engage à respecter un certain nombre de clauses, mais cela ne doit pas devenir excessif.
Les obligations du franchiseur, listées dans celui-ci, ont simplement pour objectif de vous engager à respecter le concept afin, d’abord, que vous réussissiez puisqu’il est justement la clé de votre succès, et ensuite afin que le réseau garde son uniformité.
Dès que les obligations imposées ne rentrent pas dans ce cadre, le contrat devient défavorable pour le franchisé.

Plus de franchises
Franchise LES VILLAS LES VILLAS

Agence immobilière

Apport : 20 000€

Franchise DELKO DELKO

Centre auto et Station service

Apport : 30 000€

Franchise FISCHER FISCHER

Boulangerie, pâtisserie, traiteur

Apport : 60 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise PLUS QUE PRO PLUS QUE PRO

Marketing, communication, publicité

Apport : 0€

Franchise AU NOM DE LA ROSE AU NOM DE LA ROSE

Fleuriste

Apport : 40 000€

Franchise LASER & BEERS LASER & BEERS

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

Franchise HUBLISS HUBLISS

Aide à domicile, ménage, jardinage

Apport : 10 000€

Plus de franchises

Actualités
Plus que PRO - French Tech Next40/120

La crise sanitaire a bouleversé en profondeur le fonctionnement et l’organisation des entreprises en France. La digitalisation n’a jamais autant été au cœur des stratégies d’entreprise. Dans ce contexte, l’État a fixé des objectifs ambitieux pour la French Tech : atteindre 25 licornes d’ici à 2025. Plus que PRO a déposé sa candidature pour participer […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Malgré un marché de la restauration fortement impacté par la crise sanitaire en lien avec l’épidémie du Covid-19, l’enseigne Santosha poursuit son expansion en ouvrant les portes d’un tout nouveau point de vente dans la ville du Mans. Une croissance continue Lancée en 2007 et disposant d’un parc de 14 unités en activité, le concept […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Plus que PRO

Rejoignez le 1er (et le seul) réseau expert en avis clients

Apport : 0€

CA moyen : 120 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.