La clause d’approvisionnement : les clauses du contrat de franchise 8/12

  • Créé le : 02/04/2020
  • Modifé le : 06/04/2020

Une clause d’approvisionnement a pour objectif d’imposer au franchisé d’acheter ses produits auprès du franchiseur ou de fournisseurs désignés par le franchiseur. La clause d’approvisionnement vise a limiter les dérives vis-à-vis du concept et place le franchisé sous contrainte.

La clause d’approvisionnement fait très souvent partie des clauses contractuelles en franchise. Elle impose aux franchisés l’exclusivité d’approvisionnement auprès de l’enseigne ou de fournisseurs agréés par l’enseigne. Cette exclusivité d’approvisionnement concerne bien évidemment les produits mis à la vente en direction de la clientèle, mais aussi les produits concourant à l’installation et l’aménagement du point de vente. Dans les franchises de services, l’exclusivité d’approvisionnement peut également contraindre les franchisés à se fournir exclusivement chez les franchiseurs pour tout ce qui concerne les fournitures du quotidien (mobiliers, outils et instruments, consommables, etc).

La clause d'approvisionnement : Contrat de franchise

La clause d’approvisionnement, du côté franchisé et franchiseur

Côté franchisé, la clause d’approvisionnement peut être un piège car en effet, bien souvent les assortiments sont orchestrés par l’enseigne. Le franchisé ne peut ainsi pas choisir parmi les produits disponibles en fonction des particularités du terrain. Ceci est le cas extrême bien sûr ! Généralement, un dialogue s’installe entre franchiseurs et franchisés pour mieux cibler les livraisons. La clause d’approvisionnement exclusif empêche toutefois le franchisé de pouvoir commercialiser en complément de son activité des produits ou services non supervisés par l’enseigne.

Bon à savoir : la clause d’approvisionnement exclusif pour être valable devant les tribunaux doit être :

  • justifiée par le maintien de l’identité et de la réputation du réseau, et nécessaire pour assurer la qualité uniforme des assortiments distribués,
  • limitée dans le temps comme le stipule l’article L330-1 du Code de commerce : la durée de validité de toute clause d’exclusivité par laquelle l’acheteur, cessionnaire ou locataire de biens meubles s’engage vis-à-vis de son vendeur, cédant ou bailleur, à ne pas faire usage d’objets semblables ou complémentaires en provenance d’un autre fournisseur, est limitée à un maximum de 10 ans.

Par ailleurs, la clause d’approvisionnement exclusif ne doit pas laisser au seul franchiseur le soin d’apprécier seul la qualité et la quantité des produits achetés par le franchisé. La jurisprudence pose également comme principe que les prix d’achat ne doivent pas être abusifs.

Côté franchiseur, la clause d’approvisionnement vise à garantir dans tous les points de vente une véritable unité face aux clients. Pour s’assurer que les franchisés jouent le jeu, des modalités de contrôle sont posés dès la rédaction du document d’information précontractuel (DIP).

La clause d’approvisionnement n’est souvent pas négociable.

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Green Is Better

Rejoignez le n°1 de la restauration rapide green et bio

Apport : 70 000€

Droit d'entrée : 30 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.