Immobilier : des conseils pour encadrer la finalisation d’une vente

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Immobilier : des conseils pour encadrer la finalisation d’une vente
  • Créé le : 03/06/2015
  • Modifé le : 13/02/2020

Pas toujours facile de vendre un bien immobilier. Au-delà de la difficulté de trouver un acquéreur, les incertitudes peuvent être nombreuses quant à la finalisation de la vente même après la signature du compromis. Dans un article du 7 mai, L’Express nous donnait quelques conseils pour limiter les risques. Synthèse.

Soyez précis dans la rédaction de la clause suspensive

La clause suspensive est présente dans les contrats qui précèdent la vente d’un bien immobilier. Elle permet au futur acquéreur d’un bien immobilier de renoncer à la promesse de vente s’il n’obtient pas le prêt nécessaire à la réalisation de la vente. Au moment de la rédaction de celle-ci, il faudra donc être le plus précis possible. Il s’agit de bien définir les caractéristiques du prêt qui devra être demandé (le montant, la durée, le taux, le nombre d’établissements bancaires sollicités…) et de cadrer au maximum les démarches de votre acquéreur.

Sachez réagir à une situation imprévue

Si malgré toutes ces précautions, l’acquéreur vous délivre un refus de prêt, vérifiez bien que celui-ci s’inscrit dans le cadre préalablement défini. Si ce n’est pas le cas, pensez à appliquer la clause pénale et conserver l’indemnité d’immobilisation. Alors, soit vous trouverez un terrain d’entente avec l’acquéreur, qui vous dédommagera, soit vous engagerez une procédure. L’acquéreur devra alors prouver qu’il a fait une demande conforme aux conditions du compromis. S’il y parvient, ce sera au vendeur de prouver que l’acquéreur a fait en sorte d’obtenir un refus de prêt.

Des formalités à suivre pour remettre en vente au plus vite

Toutes ces démarchent prennent du temps et de l’argent. Si l’ambition du vendeur est de revendre au plus vite, quelques formalités sont à suivre pour éviter tout risque de conflit. En de refus de prêt, l’article de l’Express explique que « l’acquéreur peut finalement renoncer à la condition suspensive qui est stipulée en sa faveur, et vouloir acheter sans recours à un prêt ». Dans ce cas, soit l’acheteur, par un écrit, « se prévaut de la caducité de la promesse à la suite du refus de la banque ou réclame la restitution de l’indemnité d’immobilisation » ; soit l’acquéreur se contente de notifier le refus de prêt, sans autres précisions. Dans ce cas, le vendeur devra lui écrire pour lui faire savoir qu’il prend acte de ce refus de prêt et qu’en raison de ce refus, la condition suspensive ne s’est pas accomplie.

Le secteur de l’immobilier vous intéresse ? Retrouvez les fiches des franchises d’agences immobilières qui recrutent.

Retrouvez également nostre article : Quelles tendances pour les franchises immobilières en 2015 ?

Plus de franchises

AVENIR RÉNOVATIONS

Entretien et rénovation

Apport : 20 000€

X’PERT IMPACT

Centre auto et Station service

Apport : 10 000€

ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

LA MIE CALINE

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 80 000€

COMPTOIR DE LOCATION

Location de matériel de BTP

Apport : 200 000€

FLOWER CAMPINGS

Camping

Apport : 500 000€

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

MDA électroménager

Électroménager

Apport : 50 000€

Plus de franchises

Actualités
Wagram Food Service accélère le développement de Columbus Café & Co et Copper Branch

Bpifrance a pris une participation au capital de Wagram Food Service, dont le chiffre d’affaires sous enseigne a atteint 153 millions d’euros en 2023. L’entreprise compte sur cette opération pour accélérer le développement de ses enseignes Columbus Café & Co, Copper Branch et Krispy Kreme. Les ambitions de développement de Wagram Food Service Acquis en […]

Un couple de franchisés ouvre son restaurant Basilic & Co à Challans

La franchise Basilic & Co a récemment inauguré un nouveau restaurant dans le Pays de la Loire, à Challans. Ce 73ème établissement de l’enseigne est géré par un couple de nouveaux franchisés, Mickaël Lambert et Laure Vrignaud. Et de 73 restaurants pour la franchise Basilic & Co ! Mickaël Lambert, 42 ans, possède une riche expérience […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
ISOFRANCE Fenêtres & Énergies

2 domaines d’expertise : les menuiseries et les solutions de chauffage.

Un concept original et fort ; Un savoir-faire éprouvé ; Des conditions d'accès uniques avec rentabilité rapide

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 25 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 20 000€
  • Nombre d'unités total en national : 28
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.