Enquête de La Chaine Eco : L’accessibilité des commerces

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Enquête de La Chaine Eco : L’accessibilité des commerces
  • Créé le : 18/05/2012
  • Modifé le : 30/01/2020
Il y a près de 2 millions de personnes en situation de handicap, aujourd’hui en France. Pour elles, franchir une marche ou ouvrir une porte pour entrer dans un magasin est un véritable obstacle. C’est pourquoi, dès 2015, les commerces de proximité en ville comme à la campagne devront s’adapter pour recevoir dans de meilleures conditions, les personnes handicapées, les personnes âgées et les parents avec des poussettes d’enfant. Des travaux seront bientôt obligatoires pour rendre les commerces accessibles à tous.

Le commerce s’adapte à l’accueil des personnes handicapées

Comment certains commerçants ont-il déjà commencé à faciliter le quotidien de tous les consommateurs ?
Pour être autonomes, beaucoup de personnes handicapées moteurs ont besoin d’un scooter électrique qui leur permet de faire leurs courses chez certains commerçants du quartier.

Olivier De Buhren, gérant d’un magasin d’alimentation nous explique :
« Ce magasin n’était absolument pas conçu pour les personnes handicapées, il était très petit et pas du tout accessible par qui que ce soit, il y avait des marches partout, on a élargi les allées principales et on a comblé les marches avec des petites pentes douces. Dès la conception du magasin on a travaillé l’accessibilité des personnes handicapées et des poussettes pour les mamans. »

Aujourd’hui, effectuer des travaux pour rendre sa boutique facilement accessible reste encore rare.
Laurent Rigaud, artisan boucher charcutier a établi des plans pour modifier son commerce et le rendre plus accessible pour les fauteuils des personnes à mobilité réduite. Il y aura un sens de circulation, des portes automatiques, suppression des marches et respect de la largeur tout le long du magasin.

Le commerce rural plus accessible aux personnes à mobilité réduite

Dans certaines zones rurales isolées, le seul magasin est bien souvent un point multiservices.
Il y en a 250 en France. Lieu de rencontres et d’échanges avec les habitants, c’est un commerce de grande proximité.

Il est accessible aux personnes dont la mobilité est réduite. On y trouve l’essentiel de l’alimentaire, de quoi envoyer une lettre recommandée ou encore déposer un vêtement destiné au pressing, mais pas seulement.

Sarah Dumont gérante d’un point multiservices, a développé un nouveau service pour coller le plus possible au besoin de la population, qui est le service de portage de repas à domicile pour les habitants, notamment, qui ne peuvent plus se faire à manger chez eux.
Cette commerçante n’est pas à court d’idée pour faire plaisir à sa clientèle, elle organise un atelier cuisine et une fois par mois, une dizaine de personnes participent à cette initiative.

Faire ses courses au quotidien pour les personnes en fauteuil

Lorsque l’on parle d’handicap on a souvent tendance à penser aux personnes en fauteuil roulant.
Pourtant la cécité est un autre exemple d’infirmité qui pénalise dans la vie de tous les jours.

Pour Jean Christian qui est non voyant, faire ses courses n’est pas simple. Chez le marchand de fromage il ne peut pas toucher la marchandise, alors, tout repose sur la convivialité. Le fromager l’a bien compris et il n’hésite pas à faire goûter ses produits à ses clients.
Fernand Swierz, fromager est convaincu que c’est l’aide humaine qui est capitale dans bien des questions d’accessibilité et notamment dans les commerces.

Aménager les magasins en améliorant l’accueil de tous les publics, reste un objectif à atteindre pour les commerces de proximité.

Plus de franchises

ISOFRANCE FENÊTRES & ÉNERGIES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 25 000€

NETTO

Supermarché et Supérette

Apport : 150 000€

VULCO

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

SVELTEO

Diététique et minceur

Apport : 20 000€

MONDIAL TISSUS

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

COLUMBUS CAFÉ & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

CLASS’ CROUTE

Restauration rapide, fast food

Apport : 100 000€

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

Plus de franchises

Actualités
Les enseignes Mousquetaires de bricolage veulent accélérer leur développement en franchise

Les enseignes de bricolage Bricomarché, Bricorama et Brico Cash, adossées au Groupement Les Mousquetaires, souhaitent accélérer leur développement en franchise. Le rachat du réseau Bricorama en 2017 a marqué le début officiel de cette stratégie ambitieuse pour le groupement ! Devenir Mousquetaire et franchisé, c’est possible ! Depuis la fin de 2023, Thierry Cotillard, Président du […]

Réseau Vulco : opportunité de reprise disponible en région PACA

Avec le départ en retraite de son propriétaire, une agence Vulco Tourisme & Petits Utilitaires située en région PACA est à la recherche d’un repreneur. En 2023, cette unité a réalisé un chiffre d’affaires de 350 000 euros. Une opportunité à ne pas rater en région PACA ! Actuellement, la franchise Vulco offre une opportunité […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
YVES ROCHER

Marque de cosmétique, soins du visage et maquillage N°1 en France.

Yves Rocher est à la recherche de nouveaux partenaires en franchise et en location-gérance.

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 30 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 2 000€
  • Nombre d'unités total en national : 660
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.