Deux nouveaux dispositifs pour favoriser l’emploi seront bientôt opérationnels

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Deux nouveaux dispositifs pour favoriser l’emploi seront bientôt opérationnels
  • Créé le : 21/10/2012
  • Modifé le : 15/08/2019
Dans une période où le chômage ne cesse de grimper, deux nouveaux contrats de travail ont été créés pour favoriser l’emploi des jeunes et des seniors. Il s’agit des « emplois d’avenir « et du  » contrat de génération ». D’un côté, Le Parlement a définitivement adopté le projet de loi qui prévoit la création de cent cinquante mille « emplois d’avenir » pour les jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés. De l’autre côté, syndicats et patronat sont parvenus à finaliser le contrat de génération. Ce projet est censé encourager à la fois l’embauche de jeunes en CDI et le maintien en activité des seniors.

Les emplois d’avenir : à qui s’adressent-ils et dans quels domaines d’activité

Selon le ministre du travail M.Sapin, il ne s’agit pas de réitérer les emplois jeunes instaurés sous le gouvernement Jospin mais de créer de vrais emplois durables pour les 400 000 jeunes de moins de 25 ans en recherche de travail. Le dispositif s’appliquera dès le 1er novembre 2012 et non plus au 1er janvier 2013 comme initialement prévu. Il s’adresse à des jeunes pas ou peu qualifiés des zones urbaines sensibles. Le dispositif s’adresse également aux jeunes diplômés des zones sensibles qui doivent faire face à des difficultés d’insertion professionnelle. Le gouvernement souhaite créer 150.000 emplois d’avenir d’ici 2015 dont 100 000 dès 2013. Ces emplois d’avenir seront concentrés dans le secteur public (collectivités, hôpitaux, associations) mais le dispositif sera aussi ouvert au secteur privé dans les secteurs d’avenir et d’utilité sociale : la filière verte (franchise écologie,), les services à la personne (franchise de service à la personne), le tourisme et le numérique et comportant tous un fort potentiel de recrutement durable.
Il se concrétise par un contrat à durée indéterminée ou de contrat à durée déterminée de 3 ans (ou 1 an renouvelable jusqu’à 3 ans), à temps plein (sauf exception). L’Etat les subventionnera ces nouveaux emplois à hauteur de 75 % du SMIC. Dans le secteur privé, cette subvention ne serait que de « 30 à 35 % ».

Le contrat de génération pour lutter contre le chômage des jeunes et des seniors

Ce projet allie à la fois l’embauche de jeunes en CDI et le maintien en activité des seniors. Il s’agit d’un contrat entre l’employeur et deux de ses salariés : un jeune, de moins de 30 ans et un senior de plus de 55 ans. Le contrat de génération serait conclu pour une durée de cinq ans. Ce nouveau type de contrat vise toutes les entreprises avec toutefois une différence entre les plus de 300 salariés et les autres.
Les entreprises de moins de 300 salariés bénéficieront, d’une aide financière de l’Etat pour chaque contrat de génération conclu. Mais entre 50 et 300 salariés, il leur faudra remplir une condition supplémentaire : négocier un accord dit intergénérationnel ou un plan d’action, comme les plus grandes, pour bénéficier des aides de l’Etat.
Les PME recevront une allocation versée pendant 3 ans en fonction du nombre de contrat signés. Environ 4 000 euros par an pour un jeune de moins de 26 ans recruté et un senior maintenu à son poste. Ce dispositif vise ainsi deux objectifs : embaucher un jeune et maintenir un senior jusqu’à la retraite. Le gouvernement souhaite ainsi créer 500 000 contrats de génération pendant le quinquennat.

Plus de franchises

SVELTEO

Diététique et minceur

Apport : 20 000€

RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 50 000€

COLUMBUS CAFÉ & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

MONDIAL TISSUS

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

JOTUL POELES CHEMINEES

Cheminée et Poêle

Apport : 40 000€

MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Plus de franchises

Actualités

En tant que précurseur de la construction de maisons individuelles prêtes-à-finir en France, Mikit souhaite renforcer son réseau tout en maintenant un haut niveau d’excellence en matière de formation. Pour atteindre cet objectif, l’enseigne a récemment organisé une série d’ateliers régionaux réunissant les commerciaux et les patrons de franchise. Un réseau accordant une importance capitale […]

Elisabeth Lebastard

Pendant les 15 années passées chez une enseigne concurrente, Élisabeth Lebastard et son associé Renald se sentaient délaissés. Suite à cette expérience malheureuse, ils ont décidé de rejoindre le réseau Bureau Vallée. Aujourd’hui, ils sont ravis d’avoir sauté le pas ! Lumière sur le parcours inspirant d’Élisabeth Lebastard « J’ai été 15 ans avant, sous une enseigne […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
BUREAU VALLÉE

Le n°1 en fournitures de bureau et papeterie

+ 200 villes à pourvoir, dont des opportunités de cession

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 90 000€
  • CA moyen : 650 000€
  • Droit d'entrée : 15 000€
  • Nombre d'unités total en national : 400
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.