Des nouvelles dispositions de la loi Macron inquiètent les réseaux de distributeurs indépendants

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Des nouvelles dispositions de la loi Macron inquiètent les réseaux de distributeurs indépendants
  • Créé le : 25/02/2015
  • Modifé le : 25/02/2015

Dans un article du 5 février, le magazine LSA revenait sur les inquiétudes beaucoup plus fortes que prévues des distributeurs concernant la Loi Macron. Alors que les principales mesures n’étaient à cette date pas encore adoptées, l’encadrement des contrats d’affiliation, des réseaux, nouvel amendement ajouté, est un sujet particulièrement sensible. Parmi les contraintes évoquées :
– les contrats liant des magasins à leur enseigne dorénavant seraient limités à six ans
– les entreprises ou groupes d’entreprises obligés de céder des magasins en cas de position dominante.

L’encadrement des contrats d’affiliation en question

Au cœur des nouvelles inquiétudes des distributeurs : l’amendement concernant les contrats d’affiliation entre les réseaux d’enseignes et les magasins (groupements ou franchises). Celui-ci a l’ambition de mettre en place un encadrement des modalités de rattachement des magasins à un réseau. François Brottes, député de l’Isère et président de la Commission spéciale mise en place pour l’examen de la loi Macron explique que « cet amendement pose les principes d’un encadrement des modalités de rattachement des magasins de commerce de détail à un réseau, afin de garantir la liberté d’exercice de leur activité, d’opter pour l’indépendance, ou de rejoindre un autre réseau ». Concrètement, le texte prévoit que tous les contrats conclus entre une enseigne et l’exploitant d’un magasin de détail finissent à la même date, ne puissent plus dépasser six ans, ni être renouvelés par tacite reconduction*.

Note d’AC Franchise : Il est évident que cela nuirait AUSSI à la stabilité des réseaux, permettrait des attaques destructrices et des comportements peu fair-play….

L’injonction structurelle élargie aux « groupes d’entreprises »

A titre d’exemple, et en plein dans l’actualité, si cet amendement est voté, l’accord de franchise de 10 ans qu’Auchan pourrait proposer aux propriétaires d’Hyper U (voir notre article le rapprochement entre Auchan et Système U s’accèlère), serait contraire à la loi sauf si ces dispositions étaient signées avant la promulgation de la loi…

De plus, l’article sur l’injonction structurelle (cette obligation pour une enseigne de céder des magasins si elle se trouve en position dominante à plus de 50% de part de marché dans une zone de chalandise) qui veut s’élargir aux « groupes d’entreprises » et donc aux réseaux de magasins indépendants fait largement grincer des dents.* L’article de LSA nous rappelle par ailleurs que cette disposition, souhaitée par l’Autorité de la concurrence, avait déjà été présentée devant le Parlement par Frédéric Lefebvre, ancien ministre du Commerce, mais n’avait pas abouti.

Plus de franchises
Franchise LA CÔTE ET L’ARÊTE LA CÔTE ET L’ARÊTE

Restaurant à thème

Apport : 250 000€

Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

Franchise Comptoir de Location Comptoir de Location

Location de matériel de BTP

Apport : 100 000€

Franchise BRICO CASH BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

Franchise RAPID PARE-BRISE RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

Franchise TROKEUR DÉBARRAS TROKEUR DÉBARRAS

Écologie, sécurité, normes

Apport : 20 000€

Franchise POINT S POINT S

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise HUBLISS HUBLISS

Aide à domicile, ménage, jardinage

Apport : 10 000€

Plus de franchises

Actualités

Le réseau Box en Loc, spécialiste du self-stockage de proximité avec une autonomie totale grâce à son offre 100 % digitale, se développe en franchise depuis 2020. L’enseigne est donc à la recherche de nouveaux franchisés souhaitant rejoindre cette belle aventure. Parcours d’intégration du réseau Box en Loc Si vous vous intéressez au concept Box […]

Le constat du réseau d’artisans fleuristes Carrément Fleurs est sans appel : le besoin des français de se reconnecter à la nature n’a jamais été aussi important comme le prouve notamment l’exode immobilier vers la province ou la banlieue parisienne. Zoom sur un phénomène où la plante verte est devenue la STAR des intérieurs. Quand la […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Logo Roady
Roady

Acteur incontournable de la réparation automobile

Apport : 75 000€

CA moyen : 1 650 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.