Coiffure et franchise : duo gagnant

Sur le secteur des services à la personne, la coiffure semble se développer aisément en franchise. Car même si le métier reste majoritairement exercé par des indépendants, plusieurs chaînes ont le vent en poupe depuis le début des années 1990.

Les atouts d'une grande chaîne sont essentiellement l'image qu'elle véhicule et la communication nationale (voire internationale) qu'elle assure. Ce sont aussi les services proposés par le réseau véritables gages de qualité ajoutée.

Tout bon réseau possède son école et forme régulièrement ses partenaires et leurs salariés. Il apporte également des solutions éprouvées en gestion, en organisation du travail, en solutions informatiques.

Enfin, être franchisé consiste aussi à adhérer à un concept où sont clairement définis l'architecture, la décoration, l'accueil du client. Certains concepts sont particulièrement novateurs comme Self'Coiff qui laisse la cliente réaliser quelques opérations. 

La coiffure en franchise se développe plutôt sur le milieu de gamme ou les petits prix. Le haut de gamme reste la chasse gardée du groupe Dessange.

La franchise offre de réelles opportunités comme la possibilité de devenir multifranchisé et de gérer plusieurs salons.

Vu dans Défis (octobre 2004)

A suivre : le développement de Thierry Lothmann qui parvient à cumuler performances et convivialité dans le réseau.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 11 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 28 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 09/02/06 01:00

Les franchises qui recrutent