Besoin de réseaux de franchise et de groupements dans les bourgs et faubourgs

Actualités & Interviews / Actualités des experts / Besoin de réseaux de franchise et de groupements dans les bourgs et faubourgs
  • Créé le : 04/05/2018
  • Modifé le : 20/02/2020

Les petites villes ont besoin de franchises et de groupements. C’est une des conclusions qui manque dans l’intéressant rapport remis à la ministre du logement et de la ville en 2008 déjà !!!. Ce rapport émane pourtant du Directeur Général du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc), Robert Rochefort, à l’époque.

On ne peut pas dire que les choses se soient améliorées depuis ce rapport..

Le constat est que si le commerce du centre de grandes villes s’est bien défendu, il a beaucoup périclité dans les villes petites et moyennes.

Ce rapport expliquait qu’il était nécessaire que des organisations telles que l’Agence nationale pour la rénovation urbaine et l’Etablissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux mènent des actions de revitalisation en commun. De plus il disait qu’il est important que les commerçants soient davantage à l’écoute des besoins de leurs clients.

Le Credoc proposait la mise en place de labels officiels excellence et prix. En effet le commerce se focalise trop souvent sur le milieu de gamme, le premier label valoriserait les commerçants engagés sur la haute qualité, tandis que le second marquerait la reconnaissance des commerçants satisfaisant une performance prix.

De plus le rapport suggèrait une nocturne hebdomadaire et l’ouverture le dimanche matin. Ceci représentait un élargissement de ce qui était déjà proposé par certains coiffeurs le jeudi soir et les commerces alimentaires, qui sont le plus souvent ouverts le dimanche matin.

Enfin, le Directeur du Crédoc note que le sens de l’histoire entraîne les commerçants vers la concentration, il suggère donc aux commerçants d’avoir plusieurs points de vente afin d’améliorer leur rentabilité.

Jean Samper AC Franchise
Jean Samper AC Franchise

L’avis de Jean Samper

A bien des égards, ce rapport nous semble frappé du bon sens. Mais il oublie de proposer la franchise et les groupements dont les points forts sont pourtant parfaitement adaptés aux problèmes identifiés par le Credoc :

  • Le poids des réseaux permet une meilleure communication, plus ciblée, plus forte…
  • Les fonctions marketing et  recherche et développement des réseaux permettent une bonne écoute du client et donc la création d’une offre plus étudiée et adaptée.
  • Les marques-enseignes sont plus efficaces qu’un label officiel car leur signification est plus ciblée sur une clientèle précise pour une gamme de produits et de services précise.
  • Les franchises facilitent la concentration sans perte de légèreté dans la structure ni éloignement de la clientèle.

Mais encore faudrait-il que les franchiseurs se penchent davantage sur la création de concepts adaptés aux petites villes et au commerce de quartier. Les franchiseurs délaissent trop les bourgs et les faubourgs.

  • Saluons les efforts des réseaux de supérettes comme Vival du groupe Casino, de coiffure et d’agences immobilières comme Orpi qui sont souvent les seules enseignes nationales d’un bourg et d’un faubourg et qui souvent contribuent efficacement au maintien de la vie locale. Encourageons les sociétés textiles à faire de même.
  • Inventons des réseaux organisés autour d’un assortiment basique physiquement présent en magasin et d’un assortiment plus ciblé en libre choix sur Internet avec livraison au point de vente.
  • Concevons des entreprises en réseau telles qu’un franchisé pourrait diriger plusieurs unités dans un rayon de 50 km autour de son domicile.
  • Réfléchissons à des magasins de 100 ou 150 M2 capables d’apporter toute la gamme d’un hypermarché à une clientèle rurale grâce à Internet.
  • Servons-nous de ces magasins comme interface pour distribuer les services à la personne organisés par les réseaux spécialisés et assurons ainsi le maintien à domicile des personnes âgées ou l’après-classe des enfants des couples bi-actifs.
  • etc….

Jean Samper
Fondateur d’AC Franchise
Consultant en franchise et réseaux

Actualités de Franchise Business Club (FBC)
Franchise Business Club

Le digital qui commençait déjà à prendre une place prépondérante dans le secteur de la franchise a affirmé davantage sa pertinence durant la période de crise engendrée par la COVID-19. Mais il faut bien se dire que tout ce qui est digital n’est pas nécessairement efficace! C’est pour cette raison que le Franchise Business Club […]

Franchise Business Club

Parce qu’un contrat de franchise est fait pour perdurer mais que le droit, les réalités économiques, le concept de franchise lui-même, sont loin d’être des constantes, il n’est pas aisé de mettre en place un contrat de franchise qui reste valable à travers les années. Pour interagir au sujet de cette problématique, le Franchise Business […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Green Care

Boutique spécialisée dans la vente de produits CBD

Apport : 10 000€

 

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.