Activités de franchise réglementées : les pressings, laveries, teintureries, blanchisseries

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Activités de franchise réglementées : les pressings, laveries, teintureries, blanchisseries
  • Créé le : 16/07/2010
  • Modifé le : 16/07/2010
Se lancer dans une activité de type pressing, laverie, teinturerie ou blanchisserie suppose le suivi d’une formation auprès d’un organisme agréé et le respect d’un certain nombre de démarches et formalités préalables comme :
– l’obtention d’une autorisation préfectorale d’ouverture (contrôle du respect des normes de sécurité et de protection de l’environnement) ;
– l’inscription à la Chambre de Commerce et d’Industrie si l’activité est la location de laveries automatiques ou en libre-service ; à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat dans les autres cas.

Concernant la réglementation de la profession, les différentes obligations à connaître :

les normes de protection de l’environnement : il est impératif de consulter notamment le code de l’environnement et l’arrêté du 2 mai 2002 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées pour la protection de l’environnement, rubrique n° 2345 (utilisation de solvants pour le nettoyage à sec et le traitement des textiles) ;

les normes de sécurité : en tant qu’établissement recevant du public, l’établissement doit respecter un certain nombre de normes de sécurité ;

l’affichage des prix :
1 – à l’extérieur : les tarifs doivent être visibles et lisibles de l’extérieur et concerner les principales prestations offertes par l’établissement, avec le détail pour chaque type de textile et type de vêtement, ainsi que le détail des opérations facturées pour chaque prestation,
2 – à l’intérieur : les tarifs doivent être visibles et lisibles pour l’ensemble des prestations offertes par l’entreprise ;

l’obligation de remise d’un ticket de dépôt : l’établissement est tenu de remettre au client un ticket de dépôt où figurent les nom, adresse, nature et nombre d’articles déposés, le service assuré et le prix ;

la responsabilité pour détérioration du vêtement : en cas de détérioration du vêtement sans que des réserves aient été formulées sur le ticket de dépôt, l’établissement peut être obligé à dédommagement pour un montant équivalent à la valeur d’achat de l’article confié minorée d’un coefficient de vétusté ;

la responsabilité pour vol ou perte du vêtement : l’établissement est tenu au même montant de remboursement que pour la détérioration (cependant, s’il est prouvé que l’exploitant n’a commis aucune faute, il ne sera pas tenu responsable) ;

l’obligation de conservation : les articles déposés doivent être conservés pendant un an par l’exploitant, ce dernier sera ensuite autorisé par le juge du tribunal d’instance, à organiser leur vente aux enchères

En savoir plus sur les réseaux qui recrutent dans le secteur « Franchise Laverie Pressing« .

Plus de franchises
Franchise LA REUNION DES ENTREPRENEURS LA REUNION DES ENTREPRENEURS

Conseil, formation, coaching

Apport : 10 000€

Franchise ABITHEA ABITHEA

Agence immobilière

Apport : 30 000€

Franchise Promovacances Promovacances

Transport, voyage, tourisme

Apport : 40 000€

Franchise Caséo Caséo

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 80 000€

Franchise MY LITTLE WARUNG MY LITTLE WARUNG

Restaurant à thème

Apport : 80 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise Eat Salad Eat Salad

Restauration rapide, fast food

Apport : 150 000€

Franchise MONCEAU FLEURS MONCEAU FLEURS

Fleuriste

Apport : 70 000€

Plus de franchises

Actualités

Thomas Monnier, Directeur Général Adjoint du réseau de franchise Keep Cool réagit aux dernières mesures sanitaires annoncées par le gouvernement. En effet, face à la multiplication des cas atteints du coronavirus, le ministre de la santé français a annoncé un certain nombre de restrictions dont la fermeture des salles de sport se trouvant en zone […]

Placée en redressement judiciaire pour difficultés financières, l’enseigne Courtepaille change de mains. C’est désormais Buffalo Grill qui l’emporte et qui prendra la direction de l’ensemble des restaurants du réseau. Un projet de relance performant Ne pouvant se sortir la tête de l’eau, l’enseigne Courtepaille composée de 279 restaurants, a été placée en redressement judiciaire. Parmi […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
La Réunion des Entrepreneurs

Concept de clubs de professionnels

Apport : 10 000€

Droit d'entrée : 8 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.