JENNY LANE

Apport
5 000€
Droit d'entrée
5 000€
Formation
Oui
Demander une documentation

L’aventure commerciale de la franchise Jenny Lane a démarré en 1990. Cette affaire de famille fondée par Robin Rockman, assisté de sa femme Didi à la création artistique, a préfiguré l’essor des bijoux fantaisie. Cette franchise de bijoux est aujourd’hui présente en Suisse, Belgique, Luxembourg, France, Allemagne, Autriche, Israël, et Réunion.

La franchise Jenny Lane : le concept

Cette franchise de bijoux a pour socle de développement : la vente directe selon le système « party ». Il s’agit de vente lors de présentations à domicile avec échanges d’astuces et de conseils autour des produits présentés. Les collections de bijoux de la franchise Jenny Lane sont considérées comme exclusives. Elles sont renouvelées deux fois par an. L’enseigne développe aussi sa présence sur Internet et les nouveaux medias afin de renouveler ses outils de communication.

La franchise Jenny : un développement régulier durant plus de 20 ans

L’un des objectifs de cette franchise de bijoux est de s’implanter durablement en Europe, notamment en France. Mais ce n’est pas seulement le territoire hexagonal qui est visé. La franchise Jenny Lane souhaite aussi se développer dans les DOM TOM et dans d’autres pays francophones d’Afrique.
Elle mise sur une relation directe et permanente avec les futurs franchisés afin de pérenniser l’esprit originel de l’entreprise familiale. La franchise affirme offrir formation, outils, et conseils afin de permettre de lancer l’activité. Elle insiste sur le fait qu’aucun local commercial n’est requis.

N’hésiter pas à consulter  les réseaux de franchise de bijoux qui recrutent et à visionnez aussi de nombreuses vidéos sur les franchises de bijoux.

Actualités du secteur Bijouterie et montres (ou horlogerie)

Ouvrir une bijouterie ou un magasin de montres est tentant. L’attrait du produit est fort que ce soit la montre de luxe, le bijou ou la bijouterie fantaisie. Vous trouverez dans cet annuaire les groupements coopératifs et les franchises de bijouterie ou de montres. Comparez plusieurs réseaux avant de choisir.

Refonte d’identité pour l’enseigne Lollipops !

Enseigne parisienne de maroquinerie et accessoires de mode depuis 1994, Lollipops souhaite redynamiser son image en procédant à des petites retouches identitaires.

Après le Luxembourg, la franchise Moa débarque en Suisse

Fondée en 2002 par Sébastien Bismuth et Cyrille Tarica, la franchise Moa – dont le groupe Etam détient encore une partie minoritaire du capital – compte plus de 185 magasins dont la majorité en France. En 2018, l’enseigne spécialisée dans les accessoires de mode a enregistré une vingtaine d’ouvertures et relocalisations dans l’Hexagone. A l’international, Moa a fait ses premiers pas au Luxembourg, en début d’année, avec l’ouverture d’un premier magasin luxembourgeois situé à Differdange, au sein du centre commercial Auchan de la ville. La marque d’accessoires tricolore poursuit son développement hors de son marché domestique et fait son entrée en Suisse avec une première adresse à Genève, au centre commercial Planète Charmilles, à proximité du centre-ville.

Amazing France inaugure un nouveau point de vente à Rouen

Après une série d’ouvertures à Marseille, à Levallois-Perret, à Lieusaint, à Bourges ou encore à Villeneuve-la-Garenne, le pionnier de la bijouterie fine accessible à tous Amazing poursuit son expansion en France et inaugure un nouveau point de vente dans le centre commercial Saint Sever à Rouen. A l’instar des autres magasins de la marque, cette nouvelle boutique style « lounge », propose de vrais bijoux – argent massif et plaqué or – à des prix défiant toute concurrence.

Plus d'actualités

Fermer le menu