Un accès au prêt bancaire plus facile avec le courtage

Le courtier en crédits professionnel s'est donné comme mission de préparer et de défendre les dossiers de prêt auprès des établissements financiers. Quand le montage d'un dossier relève du parcours du combattant pour un chef d'entreprise (qu'il soit franchisé ou indépendant) et devant la frilosité des banques, faire appel à un professionnel peut s'avérer être une solution à envisager pour trouver des fonds. Le métier est jeune sur le marché mais opportun et des franchisés s'adressent de plus en plus à eux.

Quels sont les avantages à s'adresser à un courtier en crédit professionnel

Monter un dossier, courir d'une banque à l'autre est à la fois chronophage et n'est surement pas le coeur de votre métier. En vous adressant à un courtier professionnel, vous déléguerez toutes ces opérations et il sera un intermédiaire entre vous et les organismes financiers. Dans un premier temps, vous aurez préparé votre dossier : somme à emprunter, bilan comptable, l'historique financier de votre entreprise (fonds propres, endettement, business plan). Il pourra vous conseiller sur les documents à présenter et les compléter le cas échéant. Il sera en charge de prospecter les banques sachant qu'il doit être indépendant vis-à-vis d'elles et ouvert à tous les établissements bancaires. Son gros avantage est qu'il présente un dossier solide, maitrise totalement la problématique bancaire et parle le même langage. Il pourra argumenter et négocier pour obtenir le meilleur taux et de meilleures conditions sur les frais de dossier et les garanties. Il prend le temps de comparer plusieurs établissements et vous propose en dernier lieu les 2 ou 3 banques susceptibles de correspondre à votre cas. En fin de course et en tout état de cause c'est à vous que revient la décision finale. Il vous conseillera sans vous imposer telle ou telle organisme.

Quand faire appel à un courtier en financement professionnel

Votre emprunt doit être conséquent (pas moins de 50 000 euros). Pourquoi ? Parce que ces courtiers se rémunèrent au pourcentage de la somme empruntée (entre 1 et 2%), que l'investissement temps n'est pas rentable en dessous de cette somme et que pour 20 ou 30 000 euros, l'accès au crédit est moins difficile.
Sur un marché naissant, il n'est pas facile de sélectionner un bon courtier qui maitrise tous les rouages. Aussi un courtier issu de la banque ou d'organisme de crédit aura plus d'expérience. Son fonctionnement doit être transparent de même que son mode de rémunération. Demandez conseil à votre expert-comptable qui connait mieux ce milieu.
En tant que franchisé, le temps vous manque et s'adresser à un courtier vous libère pour exercer le cœur de votre métier et des soucis qu'engendrent toujours ces démarches. Il saura avancer les arguments « objectifs » en faveur de votre entreprise ce que vous pourrez peut être aussi faire mais avec une notion « affective » qui n'est pas forcément un langage bien compris par un conseiller bancaire !
Vous cherchez un courtier en crédit professionnel, découvrez Bankable Expertise, agence de banque et financement.

Articles similaires

Ne ratez pas le Salon dédié aux entrepreneurs : Business Success, Mercredi 16 novembre près de Lille!

par Dorsaf Maamer - 19 jours

Le 16 novembre aura lieu l’événement dédié aux dirigeants TPE/PME, auto-entrepreneurs, agents commerciaux, futurs franchisés... Le Business S...

Comment financer votre projet de franchise ?

par Dominique Deslandes - un mois

Se lancer en franchise rassure les banquiers mais requiert parfois un niveau d'investissement plus important. Pourquoi est-ce parfois plus ch...

Entreprendre en Franchise au Canada : Classe Affaires organise une conférence

par Sonia Tajouri - un mois

Communiqué Classe Affaires qui nous est parvenu tardivement Ce 27 octobre, Classe Affaires anime une conférence ...

Informations clés

  • Crée le: 06/07/12 02:00

Les franchises qui recrutent