Tempo invente un concept original sur un marché porteur.

La franchise tempo bénéficie de la législation durcie depuis mars 2008 concernant le désamiantage et joue parallèlement sur la nécessité d'une certification de qualification pour se créer un réseau de franchisés dont elle assurera la formation.
Tempo aurait pu se contenter de devenir une entreprise de BTP traditionnelle qui trouve des chantiers à désamianter, mais cette perspective ne souriait pas à Dominique Florio qui souhaitait « penser autrement ». En conservant une petite structure proche de celle d'une start up,  Tempo axe son développement sur la franchise, en offrant des garanties à ses futurs franchisés.
Quel type de franchisé recherche Tempo? Plus qu'un niveau d'étude ou une expérience, Tempo recherche des entrepreneurs motivés et capables de manager leurs équipes. Grâce à l'obligation de détenir une certification de qualification pour retirer de l'amiante non friable (matériau encore utilisé jusqu'en 1997 dans les bâtiments), Tempo mise sur la formation. Une formation de 12 semaines à l'issue de laquelle l'obtention de la certification est garantie.
Pour le franchisé, une fois cette certification obtenue, c'est l'assurance d'obtenir les chantiers de désamiantage. Cette idée permet à Tempo de pouvoir espérer un développement durable sur un marché de plus de 30 Milliards d'euros HT par an.
Ce partage d'activité entre désamiantage et ingénierie nécessite cependant pour Tempo qu'il choisisse ses franchisés de manière très sélective : la nécessité de la certification pousse Tempo à rechercher des franchisés fiables, car le domaine d'activité l'exige plus encore qu'ailleurs.
Avec 100 000 décès présumés dus à l'amiante, ce problème ne peut plus être ignoré. En un mot, Tempo se positionne de la manière suivante sur le marché du bâtiment : une entreprise concernée par le désamiantage a deux attitudes possibles : soit elle souhaite désamianter elle même, et elle deviendra franchisée potentielle chez Tempo, soit elle veut faire désamianter ses bâtiments, et elle s'adressera potentiellement à Tempo ou à un de ses franchisés. C'est en tous cas le calcul de Tempo.

Articles similaires

Des franchises de plus en plus connectées

par Audrey Caudron - 10 jours

Stratégies multicanal ou cross-canal, Web-to-Store… sans nul doute, face à des clients hyperconnectés, les franchises françaises ont dû et su s’adapter et ont pris tout doucement le virage du numérique. ...

L’urbanisme commercial réinvente le commerce en ville

par Martine Malaterre - un mois

Les habitudes de consommation ont changé, les zones commerciales périphériques se sont développées pour proposer des surfaces de vente plus g...

Les modèles de commerce en réseau autres que la franchise

par Martine Malaterre - 2 mois

Qui dit commerce en réseau ne dit pas forcément franchise. Sous ce terme trop générique, on a tendance à englober tous les réseaux d’indépend...

Informations clés

  • Crée le: 12/07/08 02:00

Les franchises qui recrutent