La grande distribution en Roumanie : du Far Ouest à l'Eldorado

La période Far Ouest de la grande distribution en Roumanie

Quand les leaders de la distribution ont investi la Roumanie -2ème marché d'Europe de l'est en nombre d'habitants – il y a quelques années, tout était à faire. La seule forme de commerce existante était la petite boutique du quartier et l'empreinte de dizaines d'années de communisme avait limité le développement de la distribution sous toutes ses formes. Ils ont donc tout défriché : de la recherche de terrains pour l'implantation des magasins à la formation du personnel en passant par la prospection de fournisseurs locaux.
Aujourd'hui, tout a changé ! Les enseignes de la grande distribution sont bien installées en Roumanie et affichent des résultats qui font rêver !

La période Eldorado en 2 ans

Métro a fait près de 2 Mrds € de CA en 2007 et une progression de 30%, Carrefour atteint les 866 M € et 54% de progression de ses ventes, un record pour le groupe. Quant à Auchan, il détient le record du nombre de clients : plus de 8 millions l'an dernier dans ses 4 hypermarchés.
C'est pourquoi, les résultats obtenus depuis 2 ans leur donnent des ailes. Entre 2006 et 2007, se sont ouverts 340 magasins. Carrefour, Auchan, Cora, Real et Lidl ont inauguré 31 hypermarchés en plus des 25 grandes surfaces déjà existantes.
Et ce n'est qu'un début ; Carrefour prévoit l'ouverture de 8 hypers, Auchan vise les 16 magasins à l'horizon 2010 et Tengelmann prévoit à moyen terme 175 à 200 unités de ces magasins Plus.

Jusqu'où iront-ils ?

Cette croissante quasi exponentielle ne saurait être éternelle et les responsables de la grande distribution prévoient une maturité à l'horizon 2011/2012 et pensent à l'avenir. Avec 120 à 140 hypermarchés, la Roumanie aura atteint son seuil de saturation.

Comment préserver cet eldorado ?

La donne a changé : les coûts d'installation s'envolent, les prix des terrains ont été multipliés par 10 en 5 ans, les fournisseurs locaux se sont organisés et ressemblent à ceux de l'europe de l'Ouest. A ceci, s'ajoutent les grands marques internationales qui ont aussi investit la Roumanie comme Coca-cola, Unilever, etc.. et sont maintenant les partenaires de la grande distribution.
Dans ce contexte positif, la grande distribution a encore de beaux jours devant elle dans un pays qui s'est beaucoup occidentalisé dans son mode de vie quotidien. Faire ses courses 1 ou 2 fois par semaine fait partie des habitudes aujourd'hui et après une longue période de communisme, les Roumains, à l'esprit très latin, sont des consommateurs très gourmands et qui aiment les offres variées et attractives. La grande disribution devra s'adapter comme elle l'a fait en Espagne qui par sa culture et son développement est très proche de la Roumanie.
vu dans LSA

Articles similaires

Visitez le salon EXPOFRANQUICIA (du 20 au 22 avril)

par Julien Cadoret - 6 jours

Le Salon International de la Franchise –EXPOFRANQUICIA- est le salon réfèrent de la Franchise en Espagne. Organisé par l’Institut Férial de M...

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - 7 jours

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Dix tendances alimentaires émergentes en Belgique

par Franchise Be - 10 jours

Nos habitudes alimentaires évoluent de manière radicale. Sans être des ‘early adopters’, les Belges intègrent de plus en plus rapidement les nouvelles tendances du fait de la mondialisation et de la popularité des médias sociaux.

Informations clés

  • Crée le: 08/07/08 02:00

Les franchises qui recrutent