Franchises en textile et habillement : quel premier bilan de la crise en France ?

Dans le contexte économique, les résultats du premier trimestre 2009 se faisaient attendre sur le marché franchisé du textile et de l'habillement.
Les premiers chiffres permettent de dégager plusieurs tendances… et rassurent un peu les professionnels du secteur.
1 - La consommation a baissé comme prévu mais de manière beaucoup plus raisonnable.
Après un mois de janvier favorable (soldes obligent), un mois de février particulièrement difficile, les résultats du mois de mars n'ont connu qu'un léger recul grâce aux stratégies « coups de poing » des boutiques et grands magasins.
On peut alors estimer que la baisse des dépenses textiles des Français sur l'ensemble de la période n'a pas dû excéder les 5 %.
C'est beaucoup moins dramatique qu'on pouvait le craindre !
2 - Les consommateurs se sont dirigés beaucoup plus que les années précédentes sur les petits prix.
Le critère « prix » devient central dans l'acte d'achat en matière de mode et les enseignes de franchise françaises l'ont bien compris.
Elles ont en grande majorité organisé des « soldes flottants » dès le mois de mars et ont proposé des campagnes « bonnes affaires » particulièrement attractives.
Une chose est sûre : les enseignes qui ont pris ce tournant affichent des chiffres beaucoup plus optimistes que les autres !
3 – La crise n'a pas mis fin à l'intérêt des consommatrices pour la mode.
Si le plublic s'est montré plus frileux et plus « raisonnable » dans sa façon de consommer, l'achat « coup de cœur » a toujours ses adeptes.
La crise ne semble en effet pas avoir ralenti l'envie des femmes de se faire plaisir et de craquer pour tel ou tel article de mode d'une manière impulsive.
Ainsi, les beaux jours du mois de mars ont permis aux boutiques de vendre leurs premières petites robes printanières... C'est encourageant !

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 8 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 17 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 19/05/09 02:00

Les franchises qui recrutent