Activités de franchise réglementées : les courtiers en vins et spiritueux

Un professionnel souhaitant se lancer dans une activité de courtier en vins et spiritueux doit justifier :
- du suivi d'un stage de 6 mois auprès d'un courtier : ce stage peut être effectué dans le cadre d'un contrat de travail ou d'une formation initiale ou continue, il porte sur les différents aspects de la profession de courtier en vins et spiritueux ;
- de la réussite à un examen devant un jury (un exposé oral portant sur le stage ainsi qu'un entretien sur les connaissances oenologiques, l'aptitude à la dégustation et les connaissances en droit commercial et contrats de courtage).
Il doit, en outre, ne pas être frappé d'une incapacité d'exercer une profession commerciale, de faillite personnelle ou d'une mesure d'interdiction prévue aux articles L. 625-1 et suivants du code de commerce et ne pas être titulaire d'une licence de marchand de vins en gros ou en détail.
Il doit également obtenir d'une carte professionnelle : la demande est à adresser au président de la Chambre régionale de commerce et d'industrie dans le ressort de laquelle l'activité sera exercée.
Attention, la profession est très réglementée :
En principe, le courtier en vins et spritueux ne doit pas effectuer d'achat ou de vente de vins à son compte, sauf pour ses besoins personnels (cette condition ne s'applique pas aux courtiers exerçant leur activité dans la région de Cognac).
Lorsqu'il constate l'accord entre vendeurs et acheteurs, il doit établir une confirmation de vente. Celle-ci doit notamment comporter ses nom, prénom, adresse de domicile, numéro de carte professionnelle et l'adresse du siège de la société pour le compte de laquelle il intervient.
Une liste des courtiers en vins et spiritueux autorisés est établie, tenue à jour et mise à disposition du public par le réseau des chambres de commerce et d'industrie.

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 4 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 6 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 17/04/08 02:00

Les franchises qui recrutent