Stagnation de la consommation après un début d’année prometteur

En hausse en juin (+0,4 %), la consommation des ménages en biens est quasiment stable au deuxième trimestre 2015 (–0,1 %) selon les dernières études de l’Insee. L’année avait plutôt bien commencé. Avec une progression  avec un premier trimestre à 1,5 %, le deuxième trimestre est un peu en repli. Après un mois d’avril stable et une très légère progression sur le mois de mai à 0,1% suivi d’un plus 0,4 % en juin le résultat du trimestre reste quasiment à 0.

Une augmentation de la consommation différente selon les secteurs

Les dépenses en biens durables ralentissent légèrement en juin (+0,4 % après +0,7 % en mai). Les achats en équipement du logement augmentent (+0,4 %) après deux mois atones et les achats d’automobiles accélèrent légèrement (+0,7 % après +0,5 % en mai). Les achats d’automobiles restent dynamiques (+2,0 % après +2,3 %). Les achats en textile, habillement et cuir augmentent en juin (+0,4 % après –0,1 %). Néanmoins, ils se replient sur l’ensemble du deuxième trimestre (–2,0 % après +1,6 %). En juin, la consommation en produits alimentaires se redresse (+0,6 % après une stabilité en mai). Sur l’ensemble du deuxième trimestre, elle accélère (+0,8 % après +0,2 % au trimestre précédent).

Légère baisse de l'IPC en juillet 2015 mais hausse de 0,2 % sur l’année

L’indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,4 % en juillet 2015 après –0,1 % en juin. Corrigé des variations saisonnières, il est stable sur le mois et demeure en légère hausse sur un an (+0,2 % après +0,3 % en juin). Les principales contributions au repli de l’IPC proviennent des baisses saisonnières des prix des produits manufacturés en raison des soldes d'été et de celles des produits frais de saison auxquelles s'ajoute un nouveau recul des prix de l'énergie. Ces baisses sont en partie compensées par la hausse, également saisonnière, des prix de certains services au moment des vacances d’été.
En raison des soldes d'été, les prix des produits manufacturés baissent globalement, de 3,1 % en juillet 2015 (–2,9 % en juillet 2014 et –0,9 % sur un an). Comme chaque année, les prix de l'habillement et des chaussures reculent fortement (–14,4 %; –1,6 % sur un an), les taux de rabais ayant été plus importants cette année que l'an dernier.
source INSEE

Articles similaires

Journée du sommeil : L’importance du choix du matelas

par HK - 5 mois

La 18e Journée du Sommeil, a eu lieu vendredi 16 mars 2018. L’occasion de rappeler l’importance du choix de la literie pour un sommeil paisible et réparateur. Il s’agit-là du cœur du métier de la franchise Réponse Lit, une enseigne qui a fondé ...

La grande distribution vit mal la progression du commerce en ligne

par MA - 7 mois

C'est un fait! Les enseignes de grande distribution souffrent à cause de la perte d'intérêt des consommateurs pour les hypermarchés et l'impressionnante progression du commerce en ligne. Cependant, certains réseaux ont déjà lancé une contre-attaqu...

Le secteur de la restauration à thème a plus que jamais le vent en poupe !

par DM - 8 mois

Dans le secteur de la restauration à thème, on recense désormais 97 réseaux en 2016 contre 93 réseaux en 2015, soit une hausse de plus de 4% en un an. Le nombre de franchisés a atteint 1.425 en 2016 contre 1.394 en 2015. Le chiffre d'affaires dans...

Informations clés

  • Crée le: 06/09/15 08:55

Les franchises qui recrutent