Quel avenir pour les centres de marques à prix réduits ?

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Quel avenir pour les centres de marques à prix réduits ?
  • Créé le : 20/12/2011
  • Modifé le : 13/02/2020
Rassemblés début octobre à Milan  les promoteurs se sont interrogés sur la formule des centres de marques à prix réduits. Le constat est sans appel : pour s’imposer en Europe et correspondre aux besoins de la clientèle, ces espaces vont devoir offrir des structures architecturales de qualité et proposer une plus grande offre.

Lancé en Grande-Bretagne au début des années 80, le phénomène de centres commerciaux spécialisés en marques à prix réduits a vite envahi toute l’Europe. En France, on citera bien sûr Marques Avenue ou McArthurGlen qui accueillent de nombreuses franchises de mode. A l’échelle européenne, on dénombrerait aujourd’hui 195 espaces de ce type et une vingtaine en phase de construction avec des ouvertures prévues en 2012 et 2013.

Des clients de plus en plus critiques et sensibles au rapport qualité-prix

Aujourd’hui, s’il reste encore un bon potentiel dans certains pays européens (Allemagne, France ou Scandinavie), certains pays apparaissent proches de la saturation (on parle de la Grande-Bretagne ou de l’Italie) et, après le boom de ces dernières années, l’avenir des centres de magasins à prix réduits semble plus incertain. Aujourd’hui, selon le directeur de la société Fsp Retail Business Consultant, Ken Gunn, il existerait au moins 150 projets sur le papier dont on ne sait pas vraiment s’ils pourront aboutir ! Le sujet a en tout cas fait débat auprès des professionnels de l’industrie des centres commerciaux réunis à l’automne 2011 à l’occasion de l’European Outlet Conference.

Les spécialistes du secteur évoquent la concurrence active des centres-villes traditionnels qui accueilleraient de plus en plus de magasins de marques à prix réduits. Surtout, en ces temps de crise, on évoque un véritable changement de comportement des consommateurs vers un retour aux valeurs traditionnelles d’authenticité, d’amitié et de famille… Un changement qui rendrait le client infidèle, particulièrement critique et  extrêmement sensible au rapport qualité-prix.

Un nécessaire élargissement de l’offre

Dans ce contexte, pour séduire les nouveaux consommateurs, la question des petits prix n’est plus du tout suffisante. Les villages de marques vont devoir adopter de nouvelles stratégies et adapter leurs offres aux désirs des clients. Au programme des solutions apportées : des structures architecturales de qualité, une offre à la fois vaste et personnalisée, un effort accru en matière de respect de l’environnement et une présence massive sur le net.

Vu dans Journal du Textile n° 2104

N’hésitez pas à consulter d’autres actualités sur la franchise

Audrey, rédactrice AC Franchise

Plus de franchises

COCCINELLE / COCCIMARKET

Supermarché et Supérette

Apport : 25 000€

COMPTOIR DE LOCATION

Location de matériel de BTP

Apport : 200 000€

MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

LA MIE CALINE

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 80 000€

AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 50 000€

SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

LES COMPTOIRS DE LA BIO

Produits bio et naturels

Apport : 100 000€

SILIGOM

Centre auto et Station service

Apport : 30 000€

Plus de franchises

Actualités
Wagram Food Service accélère le développement de Columbus Café & Co et Copper Branch

Bpifrance a pris une participation au capital de Wagram Food Service, dont le chiffre d’affaires sous enseigne a atteint 153 millions d’euros en 2023. L’entreprise compte sur cette opération pour accélérer le développement de ses enseignes Columbus Café & Co, Copper Branch et Krispy Kreme. Les ambitions de développement de Wagram Food Service Acquis en […]

Un couple de franchisés ouvre son restaurant Basilic & Co à Challans

La franchise Basilic & Co a récemment inauguré un nouveau restaurant dans le Pays de la Loire, à Challans. Ce 73ème établissement de l’enseigne est géré par un couple de nouveaux franchisés, Mickaël Lambert et Laure Vrignaud. Et de 73 restaurants pour la franchise Basilic & Co ! Mickaël Lambert, 42 ans, possède une riche expérience […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
ISOFRANCE Fenêtres & Énergies

2 domaines d’expertise : les menuiseries et les solutions de chauffage.

Un concept original et fort ; Un savoir-faire éprouvé ; Des conditions d'accès uniques avec rentabilité rapide

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 25 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 20 000€
  • Nombre d'unités total en national : 28
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.