Loi de financement de la sécurité sociale pour 2011

Relèvement du forfait social, nouveau calcul de la réduction Fillon, augmentation de la cotisation accidents du travail… Plusieurs mesures à la charge des entreprises pourraient augmenter les recettes de la Sécurité Sociale.


Résumé des principales nouvelles mesures :

Le forfait social passe de 4 à 6 % au 1er janvier 2011, il s'agit d'une contribution à la charge exclusive de l'employeur, prélevée notamment sur l'épargne salariale.
Pour permettre le retour à l'équilibre, une hausse de 0,1 point du taux de cotisation patronale « accident du travail » est adoptée. Les personnes en arrêt de travail à la suite d'un accident qui les a fait basculer dans le handicap pourraient accéder à des bilans de compétences ou des actions d'accompagnement tout en continuant à percevoir des indemnités journalières.
La « réduction Fillon » versée au salarié donnant la possibilité d'un allégement de cotisations sociales patronales sera revue dès janvier 2011 et désormais calculée sur la rémunération annuelle et non plus mensuelle. Cette réduction ne portera plus sur les cotisations accidents du travail et maladies professionnelles.
Pour lutter contre la fraude de nouvelles sanctions seront créées vis-à-vis de personnes exerçant une activité rémunérée pendant un arrêt maladie et des entreprises qui ne produisent pas les documents nécessaires pour déterminer le montant de la Contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S).
Concernant l'assiette de la CSG et de la CRDS sur les salaires bénéficiant d'un abattement de 3 % au titre des frais professionnels, le montant de la rémunération appliqué sera limité à 4 plafonds de la Sécurité sociale, soit près de 140.000 euros annuels.
Ces éléments sont parus au JO du 20 décembre 2010 mais les décrets doivent encore être publiés.
Dominique Deslandes

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - un mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 3 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 3 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 12/01/11 01:00

Les franchises qui recrutent