L'interdiction de la mise à disposition des cabines UV pour les mineurs

Dans le cadre de l'examen du projet de loi sur la santé, l'Assemblée nationale a voté l'interdiction de la publicité pour les cabines et les appareils de bronzage, l'interdiction de leur mise à disposition pour les mineurs ainsi que la vente ou la cession, y compris gratuitement, d'un appareil de bronzage artificiel pour un usage autre que professionnel. D'autres mesures telles que l'obligation de formation des professionnels aux risques pour la santé de l'exposition aux rayonnements UV et la possibilité de remplacer la simple déclaration par un régime d'autorisation pour les cabines de bronzage pour le public, seraient inscrites dans ce texte de loi.

De nouvelles mesures réglementant l'accès aux cabines de bronzage

Selon la ministre de la Santé, les utilisateurs n'ont pas conscience des risques qu'ils prennent. Environ 10.700 établissements pratiquent cette activité en France, et 40.000 appareils sont en fonctionnement, ceux des particuliers inclus. En février, l'Académie de médecine s'était aussi prononcée dans ce sens et a recommandé l'interdiction des cabines de bronzage en France. Selon elle, l'exposition aux UV artificiels favorisait la multiplication des cancers de la peau sans aucun bénéfice pour la santé. Aujourd'hui, c'est le gouvernement, préoccupé par l'utilisation à domicile de ces appareils, qui réagit ! Il veut mieux encadrer, informer et réglementer l'accès aux cabines de bronzage.

Des chiffres plutôt préoccupants !

Selon l'Institut national de veille sanitaire, les modalités actuelles d'utilisation de ces cabines seraient la cause, dans les trente prochaines années, de 500 à 2.000 décès en France ! Parmi les motifs avancés de l'amendement figurent le nombre de cancers de la peau qui double tous les dix ans et la dangerosité prouvée de l'exposition aux ultraviolets artificiels utilisés dans les cabines de bronzage. A noter que deux pays ont déjà totalement interdit l'utilisation des cabines de bronzage : Le Brésil (depuis 2009) et L'Australie (depuis 2015). 

Vu dans lexpress

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - un mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

par HK - 3 mois

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une lar...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 3 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 18/04/15 18:42

Les franchises qui recrutent