L'inflation masquée continue

Au moment où le gouvernement s'intéresse à la baisse des prix, et alors que démarre la période des soldes d'été, LSA dévoile

la seconde vague de l'étude qui constate une inflation masquée sur l'ensemble des produits de grande consommation en mars 2004.

Evaluée à 10,4 %, l'inflation masquée évalue l'impact du renouvellement des assortiments sur les prix. En juin 2003 elle était de l'ordre de 8,8 % pour les produits de grande consommation. En plus elle continue à impacter  notablement l'inflation totale -ou mixte- en 2004... L'étude lui accorde un poids de 35 % !  Cet indice est devenu un indicateur pour un certain nombre d'enseignes inquiètes de la " survalorisation " de plusieurs marchés.

Alors que l'inflation classique, calculée à références strictement identiques, reste cantonnée à moins de 2 %, l'étude prouve que les différences de prix entre les nouveaux produits et ceux qu'ils ont remplacés ont renchéri l'offre du rayon de plus de 20 %. Difficile d'imaginer que le consommateur, de plus en plus averti, ne s'en aperçoive pas.

D'où un décalage entre les chiffres annoncés et la perception des consommateurs qui se rendent compte que les prix augmentent plus que ce qu'indiquent les chiffres de l'Insee. D'ailleurs l'Institut sort sa propre étude pour mesurer cet écart, il n'a pas choisi de substituer forcément les produits par un article nouveau mais par un produit équivalent, existant depuis quelques années, ... Cela incite les enseignes à ne plus se tourner vers les gammes transversales afin de rester dans le cadre de ce nouvel indice....

Vu dans LSA n° 1864

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 08/08/04 02:00

Les franchises qui recrutent