L’évolution du régime micro concerne peu la franchise

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / L’évolution du régime micro concerne peu la franchise
  • Créé le : 11/10/2008
  • Modifé le : 11/10/2008

A d’abord été créé le micro-BNC, puis le micro-social, désormais s’annonce le micro-social-fiscal… Repris dans la loi de modernisation de l’économie (LME) votée au début de l’été. Intéressant, certes mais pas pour les franhcises qui font en principe un CA bien supérieur.

Il s’agit de permettre au créateur d’entreprise d’anticiper le poids des charges. Le micro-BNC est pratiquement le même aujourd’hui qu’à son origine, en 1998. Le contribuable est dispensé de souscrire une déclaration spécifique détaillant recettes et dépenses, il porte sur sa déclaration l’ensemble des revenus, le montant de ses recettes annuelles n’excédant pas 27 000 euros – c’est la condition – Son bénéfice imposable est alors déterminé par l’administration. Il bénéficie d’un abattement forfaitaire pour frais de 34 %.

Le régime micro-social instauré en mars 2007 s’applique uniquement l’année de la création et les deux années suivantes. Les cotisations sociales sont calculées à un taux uniforme, directement sur le chiffre d’affaires de chaque trimestre, les sommes prélevées ont un caractère libératoire et définitif. Le décret n’étant pas paru pour les cotisants BNC, ce régime n’a jamais pu leur être appliqué…

Aujourd’hui la LME prend le relais. D’après cette loi le régime micro-social ne sera plus limité en durée, aussi longtemps que le chiffre d’affaires sera compris dans les limites du BNC. Les cotisations, fixées à 23 %, seront établies sur les recettes du mois ou du trimestre précédent, au choix du cotisant.

De même le contribuable pourra payer un impôt sur les bénéfices directement calculé en pourcentage du chiffre d’affaires, au taux de 2,2 %. Les revenus de l’année précédente ne devront pas avoir dépassé un certain seuil.

Il faudra vérifier si cette simplification considérable ne sera pas pénalisante…

Dominique Deslandes

Plus de franchises
Franchise REPAR’STORES REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

Franchise Eat Salad Eat Salad

Restauration rapide, fast food

Apport : 150 000€

Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 80 000€

Franchise BRICORAMA BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise GREEN IS BETTER GREEN IS BETTER

Restauration rapide, fast food

Apport : 70 000€

Franchise ADHAP ADHAP

Service à la personne âgée ou dépendante

Apport : 50 000€

Franchise Les Villas Les Villas

Agence immobilière

Apport : 20 000€

Plus de franchises

Actualités

Acteur central dédié à l’entretien et à la réparation automobile multimarques, Norauto poursuit le développement de son concept en installant une toute nouvelle unité au Lamentin, en Martinique. A la conquête des DOM-TOM Réseau leader de centres automobile, Norauto confirme une fois de plus sa volonté d’expansion hors des frontières avec l’intégration de son 4ème […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Réseau national expert en téléphonie mobile, internet et accessoires, Coriolis Télécom poursuit l’expansion de son concept avec l’intégration d’un tout nouveau magasin franchisé à Feurs, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Un potentiel puissant C’est dans le département de la Loire, dans la commune française de Feurs que Coriolis Télécom, reconnu comme l’un des premiers réseaux de distribution […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Roady

Acteur incontournable de la réparation automobile

Apport : 75 000€

CA moyen : 1 650 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.